PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Boris Diaw rejoint Tony Parker et gagne déjà

Par pierre.bohm le 26 mars 2012 Aucun commentaire

Tony Parker pose avec le maillot de Boris Diaw sous les yeux amusés de celui-ci. (Crédit : Boris Diaw)

La fin du calvaire pour Boris Diaw. Empêtré dans la dernière équipe de la Ligue, les Charlotte Bobcats, la franchise de Michael Jordan, « Bobo » a signé chez l’une des meilleures, les San Antonio Spurs (deuxième à l’ouest) de son pote de l’équipe de France Tony Parker. C’est la première fois depuis l’Insep que les deux joueurs évolueront sous le même maillot. « C’est le professionnalisme du club et la qualité du jeu produit par l’équipe qui m’ont convaincu. Je me devais de choisir une organisation au sein de laquelle j’allais pouvoir m’adapter le plus rapidement possible. Et comme je pense que le style de jeu des Spurs me correspond, j’ai donc signé avec eux » a t-il déclaré sur le site officiel du club de basket de Bordeaux dont il est président et actionnaire.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que celui qui peut jouer à tous les postes existant sur un terrain de basket, ce qui est très rare, ne s’est pas trompé. A peine trois heures après avoir signé son contrat, il foulait le parquet avec sa nouvelle équipe dans la nuit de vendredi à samedi. Boris Diaw a rendu une feuille de stats pleine avec 2 points 3 rebonds, 1 passe décisive et 1 contre en seize minute lors de la victoire de sa nouvelle équipe contre rien de moins que les champions en titre, les Dallas Mavericks (104-87). Lors de ce derby du Texas Boris Diaw évoluait avec le numéro 33 pour « représenter Bordeaux ». Tony Parker était laissé au repos en raison d’une blessure aux ischios-jambiers. Cette nuit, rebelote avec une victoire à l’arrachée des Spurs contre les Hornets de la Nouvelle-Orléans (89-86). Parker a (bien) joué 12 points, 10 passes. Diaw n’a joué que 10 minutes avec 2 petits points et 2 rebonds.

C’est un un travailleur hors-pair qui débarque dans le Texas. Coéquipier modèle, joueur à l’intelligence de jeu exceptionnelle, très complet en témoigne ses nombreux triple-double, Boris Diaw est un renfort de choix pour les Spurs. Nul doute qu’il devrait s’intégrer parfaitement dans le « système Popovich ». Car le coach des Spurs n’aime rien plus que les joueurs collectifs, capable d’ingurgiter sa philosophie très académique et ses systèmes brillants.