PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Big Bug Blog

Tous les articles de: avril, 2011

La face caché des sites Internet

Par Florence Santrot le 28 avril 2011

Back of YouTubeQue se cache-t-il derrière YouTube ? Ça ressemble à quoi l’envers du décor de Google ? C’est comment les coulisses de Flickr ? Et Twitter, quand on le retourne, y’a quoi ? Et Facebook ? Toi le jeune, je sens que tu t’interroges sur le sens de la Vie. Avec un grand V.

Pas de panique, Platon et Benny Hill (paix à son âme) sont eux aussi passés par là. Certes, ils en sont morts. Mais tu ne sais pas encore si cela va t’arriver à ton tour. Je touche du bois dont on fait les cercueils, il paraît que la mort est en voie d’extinction.

Enfin bref, trêve de digression, tu t’interroges sur la Vie, donc sur Internet, dont sur les sites (je sais, c’est un raccourci un peu violent).

Et bien j’ai la réponse à tout, comme Google ou Wikipedia. Et comme on est sur Internet, il suffit de cliquer pour avoir la Réponse.

Ne me dis pas merci, ça me fait plaisir.

Bonjour au fait.

Partager
[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Humeur Tagged with: , , , , , , ,

Mon PC : je l’aime, je l’éteins

Par Florence Santrot le 27 avril 2011

Set PowerProgrammer l’extinction de son ordinateur pour éviter qu’il ne reste allumé toute la nuit après un téléchargement ou juste parce qu’on a oublié de l’éteindre. Windows 7 propose déjà un système de régulation de son alimentation mais voici un logiciel bien plus efficace et précis. Il répond au doux nom de SetPower et il est gratuit, tout comme Metro.

Donc il suffit de télécharger le logiciel, de l’installer puis de le paramétrer. Là, deux options, soit on va dans le détail (en cliquant sur « add ») pour choisir quand éteindre, mettre en veille, après combien de temps, quel jour de la semaine, etc. La seconde solution est de choisir une formule pré-paramétrée en répondant à quelques questions sur vos habitudes de consommation de votre ordinateur.

A quelle heure vous réveillez-vous ? Quand partez-vous travailler ? Quand revenez-vous chez vous ? A quelle heure vous endormez-vous ? Autant de questions personnelles qui vont aider le logiciel à créer un profil adapté à votre mode de vie. A condition que votre vie soit réglée comme du papier à musique, bien sûr.

Cela prend quelques minutes à personnaliser mais c’est une bonne solution pour économiser quelques euros d’électricité, faire du bien à la planète et, qui sait, peut-être aider un papillon à battre des ailes de l’autre côté de la planète. Car il n’y a pas de raison que ça ne marche que dans un sens, cette histoire de battement d’ailes d’un papillon.

Télécharger le logiciel SetPower



Partager
[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]

Cinq méthodes pour craquer un mot de passe

Par Florence Santrot le 26 avril 2011 Commentaires

Mot de passePour retrouver un mot de passe qu’on avait créé mais dont on ne se souvient pas, pour aller fouiller vicieusement la boîte mail de son petit copain ou retrouver un fichier oublié sur l’ordinateur d’un collègue absent et dont on a besoin immédiatement. Je ne vais pas vous faire la liste des excuses plus bidons les unes que les autres. Vous voulez craquer un mot de passe. Voici comment on fait.

1. On demande, on fouille. D’autres collègues ont peut-être connaissance du mot de passe. Le frère ou la soeur. La mère. C’est fou ce qu’on peut partager sans toujours le savoir. Parce qu’on n’a pas accès à un ordinateur et qu’on a besoin de regarder un truc. Au cas où on serait malade… De même, un petit coup d’oeil sous le téléphone pour voir si le mot de passe n’y serait pas caché. Ou dans l’agenda, son carnet d’adresses, un simple fichier texte dans le dossier « Documents ». C’est souvent sous nos yeux et on ne le sait pas.

2. On devine. A force de côtoyer la personne dont on veut craquer le mot de passe, on la connaît assez bien. On ne s’en doute pas forcément mais je vous assure que si. Et les réseaux sociaux nous aident en plus. Son lieu de naissance, le nom de famille de ses grands-parents, sa destination vacances préférée, le surnom du clebs, celui de l’amant ou de la petite copine, le plat préféré, l’insulte favorite, la date de naissance… tout ça est souvent visible sur Facebook ou Twitter. Vous en savez plus que vous ne le croyez. Suffit de réfléchir un peu.

3. On tente le passage en force. Là, ça devient plus technique. En utilisant quelques logiciels que je ne vous aiderais pas à trouver (partant du principe que si vous avez le niveau pour les utiliser, vous avez aussi le niveau pour les trouver tout seul comme un grand), on finit par tomber sur la bonne combinaison. Genre Mastermind mais automatisé. Donc on a le choix entre le système « brute force » – qui teste toutes les combinaisons possibles les unes après les autres (aaaaaa, aaaaab, aaaaac… sunmip, wstuvi, etc.) – et le système dit de « word attack ». Là aussi, c’est du bon gros système bourrin mais en utilisant non pas des combinaisons des lettres et/ou chiffres aléatoires, uniquement des mots qui existent (journal, gratuit, métro, génial, fantastique, etc.). Vous avez pigé le truc. Et ça marche assez bien, il faut l’avouer.

4. On passe en revue le dictionnaire. De la lettre A à la lettre Z. Du dictionnaire des noms communs à celui des noms propres, on tente l’un des 35.000 mots dans un dictionnaire de base (l’anglais compte lui un total de 500.000 mots mais les Anglais adorent frimer alors…). Je ne vous cache pas que vous risquez de vous lasser assez vite, nonobstant.

5. On utilise un petit logiciel tout simple. Si vous pouvez installer ce que vous voulez sur un ordinateur, c’est bingo en quelques secondes. Si vous êtes sous Windows of course. Le logiciel Asterisk-Key dévoile les mots de passe transformés en petites étoiles toute mignonnes sous Windows d’un simple clic. Netpass fait la même chose. C’est assez miraculeux, je sais. Et c’est gratuit. Comme Metro.

Tout ça, ça vous a fait super peur. Ok, direction cet autre post pour savoir comment trouver un mot de passe qui ne tombera pas (trop) facilement.

Partager
[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]

Plongée dans les rues de Harlem

Par Florence Santrot le 25 avril 2011
The Gabaron

The Gabaron, un salon de coiffure unisexe entre la 359e Ouest et la 125ème

Comme je suis en vacances (mais j’ai préparé des posts en avance, sympa que je suis), j’ai envie de vous faire voyager un peu en échange. Et comme mon compte en banque n’est pas rempli à ras bord et que vous n’avez pas forcément une semaine à me consacrer, le plus simple est encore de vous prendre quelques minutes de vos heures de surf quotidiennes.

Donc aujourd’hui, on va aller se balader tous ensemble du côté de New York. Sans même un passeport biométrique, fous que nous sommes.

Direction Harlem et les devantures de ses magasins, ses coins de rues, ses entrées de building… Des photos prises sur le vif, un témoignage du temps qui passe des années 70 au début des années 2000. Rien que ça. Enfin bref, un joli délire photographique signé Camilo Jose Vergara. Enjoy.

Partager
[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Internet Tagged with: , , ,

Faites le plein de jeux sur iPhone à petits prix

Par Florence Santrot le 22 avril 2011

Fifa 11Pour Pâques, Electronic Arts sort ses offres à petits prix (0,79 euro l’appli). C’est le moment de faire le plein en faisant des économies.

Et attention, ce n’est pas de la daube. En vrac, on trouve Fifa 11, Battlefield, les Sims 3, Comamnd and Conquer, Scrabble, Monopoly, Tiger Woods 12, RISK… Et il y en a pour tous les goûts : iPhone, iPad et iPod Touch.

Par ici pour trouver son bonheur chez EA Mobile

Partager
[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]

Souriez, votre iPhone est pisté

Par Florence Santrot le 21 avril 2011

Pourquoi est-ce qu’Apple a créé ce fichier caché ? Aucune idée. Toujours est-il que deux chercheurs, Allan Alasdair et Pete Warden, ont révélé mercredi 20 avril, lors de la conférence Where 2.0 à San Francisco, qu’il existait un petit fichier très bizarre nommé consolidated.db sur tout iPhone et iPad 3G. Et ce petit fichier enregistre régulièrement tous vos mouvements. Absolument tous.

Vous êtes allés en vacances à Barcelone ? Vous avez fait un aller-retour à Bordeaux pour une escapade ? Votre entreprise vous a envoyé couvrir un salon à San Fransisco ? Vous avez emmené votre maîtresse en week-end à Deauville ? Votre iPhone le sait et l’a enregistré. Il suffit de télécharger et de lancer le logiciel iPhone Tracker (pour Mac only) pour voir immédiatement tous vos déplacements des derniers mois s’afficher sur une mappemonde, jour après jour.

iPhone Tracker

Un exemple des mouvements d'un iPhone via iPhone Tracker

Apple, qui n’a pas encore répondu officiellement à cette découverte, ne semble pas exploiter ces données ni les partager mais la firme de Cupertino va devoir s’expliquer sur cette base de données cachée. En attendant, les plus paranoïaques vont devoir vivre avec : il n’est pas possible de supprimer cette fonction, à moins de ne plus utiliser les données cellulaires de votre iPhone ou iPad… Seule alternative : rendre l’accès à ce fichier possible uniquement grâce à un mot de passe en activant l’option de sauvegarde cryptée de l’appareil.

[vimeo]http://vimeo.com/22608787[/vimeo]

Partager
[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]

Wired, c’est gratuit sur l’iPad en mai

Par Florence Santrot le 20 avril 2011

Wired sur iPadTout bon geek qui se respecte connaît le magazine américain Wired. Pour les autres sachez que c’est un excellent mensuel qui s’intéresse à tout ce qui touchent aux nouvelles technologies dans le sens large du terme (aussi bien de nouveaux produits high-tech que des innovations dans le domaine de la santé ou… des outils de bricolage).

Donc oui il y en a pour tous les goûts et en plus le design du magazine est à chaque fois réinventé. Une petite merveille de la première à la dernière page.

Et cette petite merveille a longtemps été considérée comme le meilleur magazine porté sur l’iPad de part l’ergonomie sans cesse repensée de sa version virtuelle. Tout ça grâce notamment aux logiciels d’Adobe et Wired sait le faire savoir. Du coup Adobe, dans sa grande bonté et pour les un an de la version numérique, a eu l’idée de proposer le Wired sur iPad du mois de mai gratuitement à tous. Merki c’est sympa.

Télécharger la version iPad de Wired

Partager
[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Mobile Tagged with: , , , , ,

6 millions d’euros détournés : le scam, ça marche !

Par Florence Santrot le 19 avril 2011
Andy Surface

Andy Surface, 57 ans, a failli réussir l'arnaque parfaite.

A condition de ne pas tenter de se faire passer pour la filleule de Bokassa ou l’héritier d’un Japonais mort dans le tsunami au Japon, les scams (escroquerie par mail) peuvent se révéler particulièrement lucratifs. C’est en tout cas le bilan que l’on peut tirer de l’arnaque mise sur pied par Andy Surface.

Cet homme de 57 ans a réussi à escroquer l’éditeur de magazines américain Condé Nast dans les grandes largeurs grâce à un et un seul mail. Il faut dire qu’il l’a jouée fine, le bougre. Le mail était une « autorisation de paiement électronique » envoyée par une supposée société au nom de « Quad Graph », une marque très proche de « Quad/Graphics Inc. », la société qui s’occupe d’imprimer certains des titres du groupe. Le géant des médias a plongé direct dans le piège.

Un ou une obscure rond de cuir du service comptabilité n’y a vu que du feu, sans doute sur demande de quelque supérieur, et a rempli le formulaire requis en autorisant la banque à réaliser ces versements. 8 millions de dollars sont ainsi passés d’un compte à l’autre et cela aurait pu durer longtemps si la véritable société Quad/Graphics Inc. n’avait pas envoyé de courrier pour préciser que les factures impayées s’accumulaient.

Après enquête, le cerveau de l’arnaque a été identifié, arrêté et Condé Nast a eu la joie de récupérer une grande partie de la somme soutirée qui dormait bien sagement sur deux comptes en banque. A qui le tour ?

Via Blogs.forbes.com/williampbarrett

Partager
[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Internet Tagged with: , , , , , ,

Le site qui fout le bourdon le lundi…

Par Florence Santrot le 18 avril 2011

week-end… et le mardi, et le mercredi, et le jeudi…

Un simple clic et ce n’est pas compliqué, on  a les larmes aux yeux.

Il est en anglais mais tout le monde peut le comprendre facilement.

Is is the weekend yet ?

Partager
[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Internet Tagged with: , ,