PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Dernières nouvelles du milieu

Par Jérôme Pierrat

Des Georgiens et un banquier

Le 11 mai, la BRB a serré deux Georgiens et un Ukrainien d’une trentaine d’années pour le casse le 5 avril dernier d’une bijouterie située au Louvre des antiquaires à Paris. Le coup avait été fait à une heure et demi du matin et un million d’euros de bijoux s’était envolé. C’est un vigile georgien qui avait donné l’affaire à un compatriote qui l’a réalisé avec un camarade ukrainien.
Ce qui me permet de vous placer le tome 2 de ma BD intitulée VOR (sortie le 20 mai), scénarisée par mes soins et dessinée par Vincent Burmeister, le tout publié chez Casterman. En résumé, ce sont les aventures françaises d’un voleur dans la loi georgien et de son équipe. Une plongée dans la mafia d’ex-urss très documentée !

Par ailleurs, François Rouge le banquier qui était au cœur de l’affaire du cercle Concorde à Paris, vient de publier ses mémoires sous forme d’entretiens à la Manufacture de livres : “Banquier, un Suisse dans le grand banditisme”. Avec en prime une interview de… Roland Cassone, figure marseillaise s’il en est !

[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Uncategorized

Bernard Fischetti abattu à Marseille

Ce matin, Marseille a connu un nouveau réglement de compte… et ce n’est pas un trafiquant des quartiers qui est tombé, mais Bernard Fischetti qui avait fêté ses cinquante ans la semaine dernière. Originaire du quartier du Panier, Fischetti (qui présentait une curieuse ressemblance avec le chanteur Dany Brillant en plus petit et trapu) évoluait dans le milieu corso-marseillais. En 1996, il avait été mis en cause dans une affaire de meurtre aux côtés de Roland Gaben, le “parrain” du Panier comme il était surnommé, abattu en juillet 2011 et fiché au grand banditisme. En 2002, et plus récemment en 2012, Fischetti était tombé pour des affaires de racket. Dans la dernière, il côtoyait –entre autres- le calenzanais Toussaint A., 64 ans, fiché au grand banditisme. Il était sorti de prison il y a deux mois.

[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Uncategorized

Après Marseille, St Ouen.

Les quartiers de St Ouen font beaucoup parler d’eux en ce moment… Sans doute de manière disproportionnée. Les médias s’en sont emparés et les politiques ont suivi, le ministre de l’intérieur en tête. Certes, s’il ne faisait rien, on le lui reprocherait, mais on peut tout aussi bien s’interroger sur l’intérêt des opérations menée par la sécurité publique et les douanes cette semaine : 50 consommateurs verbalisés… St Ouen est sauvé ! Pas sûr que de toute façon une opération de la PJ ait été plus dissuasive pour les réseaux : il y a six mois, les stups descendaient dans le quartier Michelet, emballaient tout le monde et le lendemain une nouvelle équipe avait pris la place.
En parlant de mecs qui tombent… Il y a deux jours, les PJ de Perpignan et Mulhouse ont dégringolé une équipe qui remontait 196 kilos de teuteu d’Espagne à destination du grand Est. Ils ont également mis la main sur un kilo de coke, un Uzi et deux automatiques

[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Uncategorized

Shit marocain : pêche au gros

Le 24 mars dernier, alors que l’airbus de la German wings, qui reliait Barcelone à Düsseldorf, finissait en piqué dans les Alpes, un autre drame se déroulait en silence, et dans le plus grand secret, cette fois en Espagne… Deux vedettes de la Guardia civil arraisonnait un chalutier qui transportait 25 tonnes de shit. Pris en étau, l’équipage déclenchait la mine disposée dans la cale… les bateaux de la Guardia se dégageaient in extremis tandis que le chalutier coulait, emportant sept de ses marins avec lui…
Le transport de très grosses quantités est la nouvelle tendance chez les trafiquants de H. Face à la guerre menée en mer d’Alboran et dans le détroit de Gibraltar, ils privilégient les camions, mais aussi des chalutiers qui chargent au sud du Maroc, en Mauritanie notamment. De là, ils remontent vers le sud de l’Europe avant de larguer leurs tonnes au large à des pêcheurs venus à leur rencontre depuis l’Espagne et le Portugal.

ps : désolé pour la coquille dans le post précédent… Franck Couchelou s’était évadé de Rennes et non de Nantes

[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Uncategorized

Schumacher nantais

Le 9 avril dernier, Franck Couchelou, 44 ans, figure nantaise originaire du non moins connu quartier Bellevue, a été retrouvé pendu dans sa cellule de la maison d’arrêt de Nantes, mais il a pu être sauvé à temps… Réelle tentative de suicide ? ou simulation comme le croit l’administration pénitentiaire. Dans tous les cas, l’AP l’a transféré à Fleury loin de sa femme et de ses deux filles. En effet, selon elle, il préparait une évasion.
Mais, selon son avocat Maître Fabrice Petit, le garcon serait surtout victime de sa réputation, comme iI l’a declaré à Anne-Hélène Dorison, excellente consoeur qui couvre la spécialité à Nantes pour le quotidien Presse-Océan.
On veut bien croire que l’administration pénitentiaire ne porte pas Couchelou dans son cœur : en novembre 2003, il s’était évadé de la prison de Nantes avant d’être repris à l’aéroport de Madrid l’année suivante. Surnommé par les policiers locaux, le Schumacher nantais est en attente de procès après son arrestation pour 110 kilos de shit à Bayonne.

[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Uncategorized

12 pour Bébé

Mohamed Bessame, né en 1976 et surnommé Bébé, accessoirement fiché au grand banditisme (FSRB), a pris douze ans pour un go fast à 650 kilos de shit. Le garcon de Chassieux dans la banlieue lyonnaise avait été arrêté en juin 2012, sur la A49 en direction de Grenoble dans la voiture ouvreuse, une Citröen C4. Pendant ce temps-là, vingt kilomètres derrière, au péage de Valence sud (sortie de la A7), la PJ de grenoble tapait une Audi RS6 transportant le “bambou”. Le verdict a été rendu en l’absence des avocats qui dénoncent une manip illégale de la police : Bébé aurait monté cette histoire sur l’insistance d’un copain d’enfance qui l’aurait piégé pour le compte des policiers. Les “baveux” comptent maintenant sur la cour de cassation pour annuler le dossier.

[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Uncategorized

Les Tigres sortent les griffes

La semaine dernière, le sri-lankais Sinnasamy Aravind alia “Meththa” a fini à l’hôpital.
L’un des leaders des Tigres tamouls (LTTE-mouvement séparatiste tamoul du Sri lanka) en France s’est en effet fait tabasser à coups de matraques à Paris… à priori par ses propres camarades…
Il contestait en effet l’autorité du nouveau leader pour la France, une huile du mouvement installée en Belgique qui en représailles lui a envoyé une équipe.
En novembre 2012, déjà, l’ancien patron des Tigres en France, Nadarajah Mathinthiran, dit Parithi, était abattu de plusieurs balles par deux motards alors qu’il sortait du local du Comité de coordination tamoul en France (CCTF), situé rue des Pyrénées à Paris. Il venait d’être condamné dans un vaste dossier de racket de la communauté. Les Tigres mettent sous pression cette dernière qu’ils ponctionnent notamment par l’intermédiaire de quelques gangs criminels.

[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Uncategorized

Bouch est tombé

Aux dernières nouvelles, Bouch aurait été arrêté au Maroc. Bouch, c’est le trafiquant Bouchaïd El Kacimi, condamné en son absence à 20 ans à l’automne dernier lors du procès du réseau Furax à Paris. En Février 2010, la gendarmerie avait saisi 3, 2 tonnes de shit, 27 armes dont des fusils d’assaut et un lance-roquettes, mais aussi 320.000 € en liquide et cinq voitures, dans des boxes et un corps de ferme de la région de Dreux. L’équipe de Dreux dirigée en France par Kamel Messadi et pilotée par Bouch depuis le Maroc, remontait la marchandise par go fast et la livrait à ses propriétaires, des semi-grossistes installés dans un rayon de 150 bornes, de Paris à la Normandie.
Selon les carnets comptables de l’équipe, elle aurait en dix-huit mois remonté 50 tonnes lors de 45 convois.
Quant à Bouch, qui vivait au Maroc, il s’était fait serrer à Roissy alors qu’il partait en vacances en Thaïlande avec sa femme française.
En juillet 2011, il avait bénéficié d’une libération sous contrôle judiciaire après une erreur de procédure. Il en avait profité pour se mettre au vert au Maroc. Il y était depuis tranquille. D’autant que depuis février 2014, la coopération judiciaire franco-marocaine était au point mort à la suite d’une descente de police à la résidence de l’ambassadeur du Maroc à Paris, pour notifier une demande d’audition de la justice française au patron du contre-espionnage Abdellatif Hammouchi, accusé de torture par des opposants marocains. Le tout suivi d’une série d’incidents diplomatiques.
Mais le 31 janvier dernier, la coopération a repris, notamment dans le cadre de la lutte contres les djihadistes, à la suite des attentats parisiens.

[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Uncategorized

Bouch est tombé

Aux dernières nouvelles, Bouch aurait été arrêté au Maroc. Bouch, c’est le trafiquant Bouchaïd El Kacimi, condamné en son absence à 20 ans à l’automne dernier lors du procès du réseau Furax à Paris. En Février 2010, la gendarmerie avait saisi 3, 2 tonnes de shit, 27 armes dont des fusils d’assaut et un lance-roquettes, mais aussi 320.000 € en liquide et cinq voitures, dans des boxes et un corps de ferme de la région de Dreux. L’équipe de Dreux dirigée en France par Kamel Messadi et pilotée par Bouch depuis le Maroc, remontait la marchandise par go fast et la livrait à ses propriétaires, des semi-grossistes installés dans un rayon de 150 bornes, de Paris à la Normandie.
Selon les carnets comptables de l’équipe, elle aurait en dix-huit mois remonté 50 tonnes lors de 45 convois.
Quant à Bouch, qui vivait au Maroc, il s’était fait serrer à Roissy alors qu’il partait en vacances en Thaïlande avec sa femme française.
En juillet 2011, il avait bénéficié d’une libération sous contrôle judiciaire après une erreur de procédure. Il en avait profité pour se mettre au vert au Maroc. Il y était depuis tranquille. D’autant que depuis février 2014, la coopération judiciaire franco-marocaine était au point mort à la suite d’une descente de police à la résidence de l’ambassadeur du Maroc à Paris, pour notifier une demande d’audition de la justice française au patron du contre-espionnage Abdellatif Hammouchi, accusé de torture par des opposants marocains. Le tout suivi d’une série d’incidents diplomatiques.
Mais le 31 janvier dernier, la coopération a repris, notamment dans le cadre de la lutte contres les djihadistes, à la suite des attentats parisiens.

[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Uncategorized

Bouch est tombé

Aux dernières nouvelles, Bouch aurait été arrêté au Maroc. Bouch, c’est le trafiquant Bouchaïd El Kacimi, condamné en son absence à 20 ans à l’automne dernier lors du procès du réseau Furax à Paris. En Février 2010, la gendarmerie avait saisi 3, 2 tonnes de shit, 27 armes dont des fusils d’assaut et un lance-roquettes, mais aussi 320.000 € en liquide et cinq voitures, dans des boxes et un corps de ferme de la région de Dreux. L’équipe de Dreux dirigée en France par Kamel Messadi et pilotée par Bouch depuis le Maroc, remontait la marchandise par go fast et la livrait à ses propriétaires, des semi-grossistes installés dans un rayon de 150 bornes, de Paris à la Normandie.
Selon les carnets comptables de l’équipe, elle aurait en dix-huit mois remonté 50 tonnes lors de 45 convois.
Quant à Bouch, qui vivait au Maroc, il s’était fait serrer à Roissy alors qu’il partait en vacances en Thaïlande avec sa femme française.
En juillet 2011, il avait bénéficié d’une libération sous contrôle judiciaire après une erreur de procédure. Il en avait profité pour se mettre au vert au Maroc. Il y était depuis tranquille. D’autant que depuis février 2014, la coopération judiciaire franco-marocaine était au point mort à la suite d’une descente de police à la résidence de l’ambassadeur du Maroc à Paris, pour notifier une demande d’audition de la justice française au patron du contre-espionnage Abdellatif Hammouchi, accusé de torture par des opposants marocains. Le tout suivi d’une série d’incidents diplomatiques.
Mais le 31 janvier dernier, la coopération a repris, notamment dans le cadre de la lutte contres les djihadistes, à la suite des attentats parisiens.

[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Twitter] [Windows Live] [Yahoo!] [Email]
Dans la catégorie: Uncategorized