PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Faux castings et abus sexuels : le danger des recrutements virtuels

Par ovidie le 12 août 2013 Commentaires

Les faux castings pullulent sur les réseaux sociaux (Photo : AFP)

Un homme de 53 ans a été arrêté en Haute Garonne pour viol et agressions sexuelles.  L’homme donnait rendez-vous a des jeunes femmes dans des hôtels afin de leur faire passer des faux castings. Une pratique dont on parle malheureusement peu, et où la majorité des victimes n’osent porter plainte. Ces faux castings sont fréquents, en particulier sur la toile, et j’en ai été, d’une certaine manière, la victime indirecte.

Des faux castings dénoncés mais impunis

J’ai longtemps été réticente aux réseaux sociaux et ne m’y suis mise que sur le tard, suite à une sordide histoire. Il y a approximativement deux ans, trois actrices sont entrées en contact avec moi après avoir réussi par obtenir par connaissances professionnelles communes mon numéro de téléphone. Ces trois personnes m’affirmaient avoir discuté avec moi sur Facebook. Je leur ai simplement répondu que je n’avais pas de compte Facebook et que cela ne pouvait être moi. L’une d’entre elles m’a envoyé le détail des conversations. L’homme (car je suppose que c’était un homme) qui se faisait passer pour moi leur demandait, entre autres, des photos dénudées et… leurs fantasmes. Il projetait de les rencontrer dans le sud de la France.

Ma réaction fut de me rendre au commissariat et, malgré mes réticences, de créer un compte officiel pour bloquer les usurpateurs. Ces trois jeunes femmes ont eu la possibilité d’entrer en contact avec moi et de constater rapidement que tout cela sentait le coup fourré. Mais combien d’autres jeunes femmes cet homme avait-il démarché sur Facebook ? Plusieurs dizaines ? Plusieurs centaines ? Et combien d’entre elles sont tombées dans le piège d’un rendez-vous ?

Je n’ai jamais reçu aucune nouvelle de mon dépôt de plainte, on ne m’a jamais recontactée. A cette époque, l’acteur et humoriste Omar Sy avait obtenu un dédommagement de 1500 euros pour la création d’un faux profil sur Facebook. Moi, qui venait alerter du danger d’un violeur en puissance, n’ai même pas reçu trois lignes de courrier pour m’informer d’une éventuelle ouverture d’enquête. On ne m’a donné aucune nouvelle. Cet homme a-t-il été retrouvé ? Y a-t-il eu des victimes ? Nous ne sommes décidément pas tous égaux face à la loi.

Aujourd’hui la police a mis la main sur un homme soupçonné de viol et d’agressions. Bravo, mais sans vouloir vous alerter, les pervers dans le genre sont en surabondance. Et lorsque on les dénonce, cela n’intéresse visiblement personne.

Des prédateurs sur Facebook

Le nid de prédateurs se trouve indiscutablement sur internet, où pullulent des milliers de photographes du dimanche en quête de « modèles ». Il y a plusieurs années, j’avais rencontré une modèle amatrice qui m’avait confié avoir été abusée dans le passé par un « photographe de mode ». Elle n’avait pas souhaité porter plainte, comme la majorité des victimes. Peur de passer pour une courge, honte, peur d’être jugée, en particulier parce qu’elle avait accepté de poser dénudée.

D’une manière générale, il faut impérativement éviter tout recrutement à caractère érotique et / ou pornographique sur les réseaux sociaux. Régulièrement, je vois passer des messages d’alerte de la part d’actrices qui dénoncent des annonces abracadabrantes pour des « castings » consistant à avoir des relations sexuelles non rémunérées et sans préservatif.

D’une manière générale, que vous rêviez d’être mannequin, chanteuse, actrice ou autre, vérifiez toujours la fiabilité de votre contact (le nom de l’entreprise qui vous contacte, ses références, le nom du / de la directeur(trice) de casting, etc). N’acceptez que des rendez-vous dans des bureaux. Si, lors de votre arrivée, plusieurs autres personnes font la queue dans une salle d’attente, c’est bon signe. Si au contraire le rendez-vous est dans un hôtel, cela sent l’abus sexuel à plein nez. Refusez les dîners : on vous propose un job, pas de vous épouser. N’oubliez jamais qu’aucun travail ne nécessite de vous dénuder gratuitement devant un inconnu.

Dans la catégorie: Prévention Tagged with: ,