Photos, films, documents administratifs... ne sont pas à l'abri dans votre ordinateur. Des escrocs utilisent en effet des rançongiciels pour séquestrer vos données informatiques. Ceux-ci exigent ensuite une rançon pour vous les rendre.

C'est par vos mails que cette arnaque vous atteint. Une vague de spams, des mails indésirables contenant de fausses factures Free Mobile, se déploie actuellement à l'échelle nationale, préviennent  –  dans un bulletin d'alerte publié début mars 2016 – les experts du Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques (CERT-FR). Explications. 

Un rançongiciel, c'est quoi ?
Un rançongiciel (ransomware en anglais) est un programme malveillant qui crypte vos données informatiques. Il bloque l'accès à tous vos fichiers, tous vos périphériques branchés (clefs USB, disques durs externes par exemple) ainsi que tous vos répertoires partagés sur un réseau.

Le cyberescroc vous réclame ensuite de l'argent pour débloquer votre ordinateur. De manière générale, la rançon exigée tourne autour de 300 euros. Mais même en payant vous n'êtes pas sûr de récupérer vos données.

► Comment ça se présente ?
Le virus qui sévit depuis mi-février s'appelle Locky. Après avoir crypté vos données, il modifie leurs extensions en .locky. Ce programme détestable vous est envoyé par mail. Il se trouve dans un document Microsoft Office (format .doc) en pièce jointe.

► Comment s'en prémunir ?
Evitez d'ouvrir les pièces jointes des mail dont vous ne connaissez pas la provenance ou d'apparence inhabituelle. Maintenez vos logiciels et vos antivirus à jour pour éviter les failles. Et surtout faites régulièrement des sauvegardes des documents auxquels vous tenez.

EN SAVOIR +
>> 
2 millions de victimes du Phishing : comment éviter les arnaques
>> Le phishing, c'est aussi par téléphone : les clefs pour l'éviter
>> Faux mails : les astuces d'un responsable mail dans les télécoms