Non, ce n'est pas Paris qui gagne la palme. C'est Marseille. Selon le fabricant de GPS, en se basant sur les mesures remontées de manière anonyme des utilisateurs de ses produits, la ville la plus embouteillée de France est la cité phocéenne. Cette dernière se classe quatrième du classement européen. Juste derrière, vient paris puis Bordeaux, Nice et Lyon.

Marseille, reine des bouchons ? Absolument à en croire TomTom, qui gratifie la ville d'un taux de congestion de 40 % pour l'année 2012. Cela signifie que, en moyenne sur l'ensemble des jours de l'année, le temps pour aller d'un point A à un point B est de 40 % supérieur au trajet optimal à l'heure la plus fluide. Aux heures de pointes, c'est bien pire : le taux de congestion le matin et le soir passe à 77 %.

Une semaine de perdue par an 

Si on convertis cela en minutes, pour un trajet domicile-travail optimal de 30 minutes, la personne va passer 46 minutes dans les transports s'il effectue ce déplacement aux heures de pointe.

Au total, cela peut représenter 177 heures de perdues par an. Un peu plus d'une semaine. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les Marseillais ont le temps d'admirer le paysage. Et plutôt deux fois qu'une le 10 juillet 2012, jour la plus embouteillée de l'année.

Paris pas beaucoup mieux lotie

A Paris, le taux de congestion moyen est de 33 % mais il grimpe à 70 % aux heures de pointe. Surtout, le niveau de congestion sur les voies express est de 32 % dans la capitale quand il n'est que de 24 % à Marseille. Le jour le plus embouteillé de l'année a été le 20 décembre 2012.

Pour un même trajet de 30 minutes, le temps perdu est de 40 minutes aux pics d'embouteillage. Le conducteur peut perdre 155 heures par an dans cette configuration, soit un peut plus de six jours dans les bouchons. Avec ces statistiques, Paris se classe septième ville la plus embouteillée d'Europe.

Le Top 10 des villes françaises les plus embouteillées :

1. Marseille. Niveau moyen de congestion : 40 %
2. Paris.  Niveau moyen de congestion : 33 %
3. Bordeaux.  Niveau moyen de congestion : 28 %
4. Nice.  Niveau moyen de congestion : 27 %
5. Lyon.  Niveau moyen de congestion : 26 %
6. Montpellier.  Niveau moyen de congestion : 25 %
7. Toulouse.  Niveau moyen de congestion : 25 %
8. Strasbourg.  Niveau moyen de congestion : 23 %
9. Lille.  Niveau moyen de congestion : 21 %
10. Nantes.  Niveau moyen de congestion : 20 %

Evaluation du temps perdu (sur 1 heure de trajet matin/soir aux pics quotidiens d’embouteillage) :

Marseille : 46 minutes (177 heures par an)
Paris : 40 minutes (155 heures par an)
Bordeaux : 38 minutes (147 heures par an)
Nice : 29 minutes (110 heures par an)
Lyon : 34 minutes (131 heures par an)
Montpellier : 29 minutes (112 heures par an)
Toulouse : 39 minutes (152 heures par an)
Strasbourg : 31 minutes (120 heures par an)
Lille : 30 minutes (117 heures par an)
Nantes : 30 minutes (115 heures par an)

Jour le plus embouteillé en 2012 :

Marseille : Mardi 10 juillet 2012
Paris : Mardi 20 décembre 2012
Bordeaux : N/A
Nice : Mercredi 22 février 2012
Lyon : Vendredi 29 juin 2012
Montpellier : N/A
Toulouse : Lundi 21 mai 2012
Strasbourg : Mardi 13 novembre 2012
Lille : Vendredi 3 février 2012
Nantes : Samedi 11 août 2012