De trop nombreux composés chimiques font partie intégrante de la formule des produits cosmétiques courants. C'est ce que montrent de nombreuses études récentes dont metronews a fait l'écho, à l'instar de celle de l'UFC-Que Choisir le 19 février 2016, celle de l'ONG WECF le 15 février ou encore celle de 60 millions de consommateurs en octobre 2015.

EN SAVOIR +
>> 
Déo, dentifrice, shampooing : repérez les substances chimiques indésirables
>> 
Trop de substances chimiques dans les produits pour bébé
>> 
Prix, marques, qualité : les idées reçues sur les cosmétiques

Pour autant, les produits montrés du doigt ne sont pas systématiquement à bannir. Car si certaines des molécules visées semblent présenter un risque pour les femmes enceintes ou les jeunes enfants, elles ne présentent en revanche pas forcément de problèmes pour les adultes. De même, un produit rincé aura moins de conséquences qu'une crème qui reste longtemps sur la peau.

Le niveau de risque dépend en effet de l'usage et du profil de l'utilisateur. Afin de ne pas tout jeter avec l'eau du bain, l'UFC-Que Choisir rappelle quelques repères (détails ici sur le site de l'association). Voici les principaux.

Sodium (ou ammonium) lauryl sulfate : shampooings, gels douche, savon, dentifrice...
Cet agent lavant et moussant (utilisé uniquement dans les produits rincés) peut provoquer des irritations. A ne pas confondre avec le sodium laureth sulfate, qui est moins irritant.
Bébé  risque moyen;
Enfant  risque limité;
Adulte  risque limité.

 Parabens : crème, lait pour le corps, déodorants, gel douche, dentifrice...
Qu'il s'agisse de butylparaben, propylparaben, sodium butylparaben, sodium propylparaben, potassium butylparaben, potassium propylparaben, ces molécules sont potentiellement des perturbateurs endocriniens. Il est souhaitable de les éviter chez les femmes enceintes, les bébés et les adolescents.
Bébé et femme enceinte  risque significatif pour les produits rincés et non rincés;
Enfant  risque significatif pour les produits rincés et non rincés;
Adulte  risque significatif pour les produits non rincés, risque moyen pour les produits rincés.

► Méthylisothiazolinone (MIT) : crème, lait pour le corps, lingettes bébé, shampoings...
Ce conservateur, tout comme le methylchloroisothiazolinone (MCIT), est un allergisant.
Bébé  risque significatif pour les produits rincés et non rincés;
Enfant  risque significatif pour les produits non rincés, risque moyen pour les produits rincés;
Adulte  risque significatif pour les produits non rincés, risque moyen pour les produits rincés.

 Phenoxyethanol : crème, lait pour le corps, déodorants, lingettes bébé...
Ce conservateur est soupçonné d'être nocif pour le foie et le sang des bébés.
Bébé  risque significatif pour le les produits non rincés, risque moyen pour les produits rincés;
Enfant  risque moyen pour les produits non rincés, risque limité pour les produits rincés;
Adulte  absence de risque.

 Triclosan : dentifrice, déodorant, bain de bouche, savon intime...
Cet agent antibactérien est suspecté d'être un perturbateur endocrinien agissant sur les oestrogènes et la fonction thyroïdienne.
Bébé et femme enceinte  risque significatif pour les produits non rincés et rincés;
Enfant ⇒ risque significatif pour les produits non rincés, risque moyen pour les produits rincés;
Adulte ⇒ risque significatif pour les produits non rincés, risque moyen pour les produits rincés.

EN SAVOIR + >> Rogé Cavaillès, Caudalie, Leclerc... focus sur 7 produits potentiellement toxiques