Favoriser une mobilité verte pour préserver l'environnement est l'un des objectifs du ministère du Développement durable qui a mis en place son Plan vélo. L'objectif : inciter les entreprises à encourager leurs salariés à prendre le vélo... avec quelques avantages à la clé.

Indemnisation kilométrique pour le salarié (oui, vous pourrez être payé pour venir travailler à vélo) et crédit d'impôt pour l'entreprise. Ce dispositif est-il vraiment avantageux pour les salariés qui souhaitent le pratiquer ?

 Qui y a droit ?
Les salariés. Mais attention : seuls les salariés des entreprises soumis à l'impôt sur les sociétés peuvent bénéficier de cette mesure. En clair, si vous êtes commerçant, artisan, en profession libérale ou encore en auto-entrepreneur, vous ne pouvez pas prétendre à cette indemnisation, en raison de votre régime fiscale. En effet, ces professions sont soumises l'impôt sur le revenu et non à l'impôt sur les sociétés.

 Que dois-je faire pour profiter de ce dispositif ? 
L'indemnisation kilométrique du trajet domicile-travail en vélo est facultative pour les entreprises. Mais, si elle décide de l'appliquer, le salarié doit justifier cette prise en charge. Pour cela, il est donc demandé au salarié de présenter une lettre sous la forme d'une déclaration sur l'honneur à son employeur.

Qu'est-ce que cela rapporte ?
Pour les amateurs de vélo, la distance parcourue entre le domicile et le travail peut être indemnisée à hauteur de 25 centimes d'euros par kilomètre. L’indemnité est cumulable avec la prise en charge partielle par l’employeur des abonnements aux transports publics, à condition que les trajets soient différents.

Exemple Si vous pédalez cinq kilomètres pour faire le trajet domicile-travail, vous pouvez espérer être remboursé à hauteur de 50 euros par mois. L'entreprise y trouve également son compte, puisqu'elle bénéficie d'une exonération de charges salariales pour sa participation plafonnée à 200 euros par an et par salarié.

À LIRE AUSSI >> L'indemnité vélo finalement plafonnée à 200 euros par an et par salarié

Vélo ou transport en commun, à vous de choisir
Bien que l'indemnisation kilométrique soit alléchante pour perdre quelques kilos après les fêtes, elle présente peu d'avantage aux salariés. Or, la plupart des entreprises rembourse 50% votre abonnement au transport en commun, pendant toute la durée de votre contrat.