Cela fait déjà trois mois que la prime d'activité a été lancée. Dépêchez-vous de la demander si vous pensez y avoir droit mais n'avez pas encore pris la peine d'effectuer les démarches.

EN SAVOIR + >> Vous étiez 3,6 millions à ne pas avoir demandé votre prime début février

Car vous avez jusqu'à ce jeudi 31 mars pour bénéficier d'une rétroactivité des droits depuis le 1er janvier. Ce qui signifie, en clair, que vous recevrez trois mois de prime d'un coup.

En avril la rétroactivité ne sera plus possible

Si vous êtes du genre à procrastiner, voici un argument qui devrait vous faire bouger : à compter du 1er avril, aucune rétroactivité ne sera plus possible. C'est-à-dire que l'ouverture du droit se fera le mois de la demande.

EN SAVOIR + >> Prime d'activité : que faire si vous n'avez rien reçu ?

Pour savoir si vous êtes éligible à cette aide qui remplace désormais la prime pour l'emploi et le RSA activité, il suffit d'utiliser le simulateur du site de la Caisse d'allocations familiales (CAF).

Inscription sur le site de la CAF

Si l'outil de simulation vous indique que vous avez droit à cette aide, vous aurez simplement à effectuer votre demande en ligne dans la foulée en quelques clics, sans même avoir à fournir de pièce jointe. Puis vous aurez ensuite à déclarer vos revenus tous les trois mois pour continuer à la recevoir.

>> Accédez ici au simulateur officiel <<

Pour rappel, vous pouvez prétendre à la prime d'activité si vous travaillez, dès 18 ans, et que vos revenus sont modestes, par exemple moins de 1500 euros net pour un célibataire. Son montant – qui s'élève actuellement à 176 euros en moyenne – dépend non seulement de vos revenus mais aussi de la composition de votre foyer.

A LIRE AUSSI
>>
Les nouveaux montants des aides de la CAF
>> Notre dossier complet sur la prime d'activité