Parce qu'il est inspiré par les meilleures comédies US
Anthony Marciano, réalisateur du film ne cache pas qu'il s'est appuyé sur les meilleurs de la comédie américaine pour faire son film : "On ne s’est pas inspiré d’un film en particulier. Max comme moi sommes plus sensibles à l’écriture de Judd Apatow ou Woody Allen qu’au burlesque façon Farrelly. Avec Les Gamins, on a voulu s’appuyer sur le naturel des dialogues et la vérité des personnages, quitte à se priver de vannes qui nous faisaient hurler de rire mais sortaient du contexte du film et des personnages".

Parce que c'est un bon remède pour la crise de la quarantaine (et cinquantaine, et soixantaine, et...)
Alain Chabat incarne Gilbert, un homme à la retraite qui est passé à côté de sa vie. Il rencontre Thomas (Max Boublil), jeune homme qui veut épouser sa fille. Une amitié va tout de suite se créer entre les deux et Gilbert va vivre une véritable crise d'adolescence et vivre la vie qu'il a toujours rêvé de vivre avant de se marier. Pour Max Boubli
l, également scénariste, Alain Chabat était une évidence pour incarner ce personnage.

Parce que c'est drôle, tout simplement
Anthony Marciano et Max Boublil sont des amis de longue date (ils ont récemment tourné ensemble Robin des bois, la véritable histoire), le premier ayant écrit des sketches et chansons pour le second et ont tous les deux écrit Les Gamins. Une comédie française où deux générations s'entrecroisent pour vivre des aventures sortant du train-train quotidien. Un jeune qui veut s'installer avec sa fiancée et un homme, plus vieux, qui veut revivre son adolescence. Dynamique, dialogues qui font mouchent, situations drôles, Les Gamins est une vraie réussite.

A LIRE AUSSI >> Max Boublil : "Dans ma tête, je suis resté un gamin de 15 ans"