Parce que leur son passe très bien en concert
Le duo de Bristol, composé de Robert "3D" Del Naja et Grant "Daddy G" Marshall, va donc remonter sur scène avec deux dates exceptionnelles au Zénith de Paris. Ils seront accompagnés des rappeurs écossais de Young Fathers, qui figurent sur leur titre "Voodoo in my blood", et de leurs fidèles collaborateurs Horace Andy, Deborah Miller et Martina Topley-Bird. Très impliqué dans son identité visuelle, Massive Attack a préparé un artwork inédit à base de projections vidéo et de rayons laser (!) pour accompagner ses plus grands tubes.

Parce que leur EP est prometteur
Fin janvier, Massive Attack avait proposé à ses fans de télécharger une application pour avoir accès à quatre morceaux inédits, et les remixer à sa sauce. En-dehors du côté gadget technologique, Massive Attack n'a rien perdu de son inspiration musicale. "Dead editors", "Ritual Spirit", "Voodoo in my blood" et "Take it there" sonnent dans la droite lignée de leur dernier album, Heligoland, sorti en 2010, avec des invités de choix comme leur vieux collaborateur Tricky et Roots Manuva. De quoi mettre en appétit pour leur nouvel album, annoncé pour septembre.

Parce qu'ils ont fait tourner Rosamund Pike dans leur nouveau clip
Psychopathe dans Gone Girl, Rosamund Pike a repris son air de folle pour le clip de "Voodoo in my blood", réalisé par Wingan Ledwige. Dans un climat inquiétant, on y voit l'actrice dans un couloir de métro londonien, qui tombe nez à nez avec une sphère volante. Elle hurle de rire comme une démente, ce qui ne plaît pas à la sphère. S'ensuit une bataille du troisième type entre l'actrice, en pleine danse de Saint Guy, et l'objet volant : un moment de folie inspiré par celui d'Isabelle Adjani dans le film Possession d'Andrzej Zulawski.

A LIRE AUSSI >> Massive Attack dévoile un EP via une nouvelle application