Le rappeur Akhenaton contre-attaque. En juin dernier sur le plateau de Vivement dimanche sur France 2, Laurent Gerra proposait un sketch dans lequel il se mettait dans la peau de Fabrice Lucchini. Ce dernier faisait une analyse du titre "Les Raisons de la colère", extrait du dernier album du groupe marseillais IAM.

"C'est du rap, on s'en fout du sens. C'est le nouvel album d'IAM, impossible de passer à côté. C'est énorme. La presse l'a bien expliqué, ça faisait 6 ans qu'on l'attendait", a-t-il lancé, avant de poursuivre en citant une phrase de la chanson : "'Quand la terre où l'on marche est labourée par des molaires, comprenez-vous au moins les raisons de la colère'. C'est énorme. On s'en fout complètement, l'important c'est la rime'".

"Mais quel abruti"

Si la formation rap n'avait pas réagi au sketch après sa diffusion, Akhenaton a décidé de répliquer, hier soir sur le compte Facebook d'IAM. " Dans cette vidéo, on peut voir cet humoriste se cacher derrière la voix de Fabrice Lucchini pour dévoiler des idées toutes faites sur IAM (et le rap en général) qui  sont réellement les siennes en vérité. Il isole quelques vers d'un texte qui en comporte une soixantaine, et nous livre une explication de texte personnelle", a-t-il déclaré. 

"Ce qui est comique dans l'histoire, c'est que cette personne symbolise bien le refus de la culture populiste de droite de reconnaître que dans le rap on peut souvent rencontrer une dimension poétique, métaphorique ou des rimes au second degré... voire au huitième !", a-t-il poursuivi, avant de qualifier Laurent Gerra d'"abruti". 

L'humoriste en prendra pour son grade jusqu'à la fin du message d'Akhenaton : "Puisque le premier degré bien bourrin semble être votre mètre étalon, on pense que les élections municipales à venir et des victoires probables de la "droite dure" vont vous permettre de rencontrer votre public très premier degré, dans des spectacles municipaux calibrés pour vous, Laurent Gerra, comique, philosophe, poète, prof de français et fin linguiste…". On attend la riposte de l'humoriste.