Ce 35e album des aventures du petit Gaulois créé par René Goscinny et Albert Uderzo, et le premier signé par deux nouveaux auteurs, "démarre beaucoup plus rapidement que les précédents", souligne Livres Hebdo.

Astérix chez les Pictes représente le plus gros premier tirage de l'année, avec 5 millions d'exemplaires dans 15 pays, en 23 langues. Ce devrait être "la meilleure vente de l'année 2013", selon Livres Hebdo. Et l'album se vend aussi bien hors de l'Hexagone, notamment en Espagne et en Allemagne.

Toutes les éditions se vendent comme des petits sangliers

Le succès est tel que l'édition de luxe à 35 euros (contre 9,90 euros en édition courante) dans un format plus grand, avec des esquisses crayonnées supplémentaires, se classe elle aussi dans le palmarès BD de Livres Hebdo, en 11e position. Il est vrai que la promotion de l'album a bénéficié de la force de frappe d'Hachette (Lagardère), propriétaire à 100% des éditions Albert-René.

En France, les ventes d'Astérix chez les Pictes ont aussi profité des vacances de la Toussaint, avec également une campagne d'affichage dans le métro parisien et des PLV (publicités sur le lieu de vente) à l'effigie des Gaulois dans les librairies. La série Astérix est la BD la plus vendue au monde (352 millions d'albums) et la plus traduite (111 langues et dialectes).