Tiens, des revenants. Les Kings of Leon ne sont sûrement pas passés loin de disparaître des radars, mais ils reviennent aujourd'hui avec un nouvel album qui s'annonce conquérant, intitulé Mechanical Bull. Depuis le flop de Come Around Sundown, le leader Caleb Followill était retombé dans ses travers. A l'été 2011, après l'annulation de la tournée du groupe, l'entourage du chanteur l'avait même poussé à entrer en cure de désintoxication pour soigner ses problèmes d'alcoolisme. Au bord de l'implosion, le groupe s'est donc relevé pour écrire et enregistrer son sixième album studio en dix ans.

Une mélodie taillée pour les stades

Premier extrait du disque, le morceau Supersoaker promet un retour aux sources flamboyant, qui combine les mélodies taillées pour les stades et l'ambiance poisseuse de leurs débuts. Sans oublier cette voix incroyable, toujours plus rocailleuse. "On n'avait aucun impératif, donc on a retrouvé la sensation de liberté qu'on avait au début de notre carrière, confirme Matthew. On a simplement pris nos instruments pour s'amuser et sourire sur scène, en oubliant qu'il s'agit d'un travail." Qualifié de très "élaboré" par le groupe et enregistré à Nashville avec le proche collaborateur Angelo Petraglia, le disque sortira le 24 septembre.