Les Baftas, les principales récompenses britanniques du cinéma, n'ont pas échappé à la polémique sur le manque de diversité sur le grand écran. ''La principale raison qui fait que j'ai accepté de participer à cette cérémonie est que les Baftas n'ont pas fait preuve de discrimination comme a pu le faire honteusement les Oscars'' a ainsi déclaré l'acteur Sacha Baron Cohen avant de faire un trait d'humour comme il en a le secret.

La star de Borat a ainsi remis le prix de la ''meilleure actrice blanche de l'année'' à Brie Larson. L'actrice américaine a été, pour de vrai, récompensée pour son rôle poignant dans le film dramatique Room qui raconte l'histoire d'une jeune mère séquestrée avec son enfant.

Un système de quotas ethniques

''Le problème est que ceux qui font les films – les producteurs et les réalisateurs – sont généralement blancs. Je ne pense pas que les membres de l'Académie soient racistes. Mais il n'y a pas assez de diversité dans les films. Cela ne touche pas que les Afro-américains mais aussi les Latinos'', a confié Sacha Baron Cohen au Sun, qui l'interrogeait sur la polémique des ''Oscars trop blancs''.

En marge de la cérémonie britannique, des manifestants ont également défilé sous le slogan #Baftablackout pour protester contre le manque de diversité aux Baftas et réclamer un système de quotas ethniques dans l'industrie cinématographique. Les manifestants s'étaient réunis à l'appel de l'acteur d'Alien 3 et de Batman, Leon Herbert. ''Le problème des Baftas est que tous les jurés sont blancs'', a-t-il estimé en précisant vouloir des ''règles du jeu équitables''.

A LIRE AUSSI

>> Les Oscars trop blancs ? Les César c'est pire !
>> Roschdy Zem et Omar Sy soutiennent le boycott des Oscars "trop blancs"
>> Oscars "trop blancs" : Jada Pinkett Smith propose un boycott de la cérémonie