Ce sera sans lui. Annoncé au générique d'un disque hommage à Michel Delpech, Bénabar a fait mardi une mise au point cinglante sur sa page Facebook. "Je constate avec désarroi que mon nom apparaît dans un hypothétique et opportuniste album de reprises de mon ami Michel Delpech", a écrit le chanteur. "Je ne cautionne pas ce "produit" dont la promotion commence avant même les obsèques de l'intéressé. Je ne reste pas discret par posture mais par tristesse. Les affaires continuent d’accord mais sans moi", conclut-il. C'est clair et net.

Quelqu'un aurait-il oublié de le prévenir ? Dimanche, au lendemain de la mort de l'interprète de "Wight is Wight", à l'âge de 69 ans, RTL révélait que le défunt avait lui-même mis en chantier un album hommage ces dernières semaines. Et qu'il aurait même confié à ses proches une liste d'artistes qu'il aurait aimé entendre interpréter son répertoire, parmi lesquels le chanteur du "Dîner", qui avait partagé la scène avec lui en 2004.

Viendra-t-il chanter "Le Loir-et-Cher" chez Drucker ?

"Merci Michel pour les chansons, ton exemplaire carrière, pour ta précieuse amitié, pour ces moments que tu m'as laissé partager. Ton petit frère", avait posté dimanche Bénabar, toujours sur Facebook. S'il refuse de participer au disque imaginé par son aîné, ce dernier acceptera-t-il de lui rendre hommage à la télévision ? 

Toujours sur RTL, Michel Drucker a en effet annoncé la diffusion sur France 2, sans doute le 23 janvier, d'une émission où des chanteurs, choisis par Michel Delpech avant sa mort, interpréteront ses classiques. Dans la liste, Kendji Girac, Louane, Patrick Bruel, Carla Bruni, Zaz... et Bénabar, annoncé sur "Le Loir-et-Cher".