Une matinale avancée
Si BFMTV propose une grille quasiment inchangée, elle rallonge sa matinale, diffusée de 6h à 9h, d'une heure et demie. Ainsi depuis le 26 août, Première Édition propose une nouvelle session d'information de 4h30 à 6h, afin "d'être en concurrence face aux grandes radios" et donc de conforter son statut de 2e matinale télé de France avec 2,6 millions de téléspectateurs par jour. Désormais, chaque jour, BFMTV propose 20 heures de direct.

Les nouvelles stars de BFMTV
Nouvelle session d'information matinale oblige, la chaîne a fait appel à un nouveau duo, Jean-Rémi Baudot et Céline Pitelet. "C'est un privilège d'être les premiers à prendre l'antenne en France, il n'y a pas d'autres chaînes en direct, mais il y a du monde qui se lève tôt", déclare la journaliste. De son côté, Apolline de Malherbe, qui officie également plus tard dans la matinale, remplace Olivier Mazerolle aux commandes de BFM Politique, chaque dimanche de 18h à 20h. Cette année, le programme accueillera du public. Par ailleurs, le cardiologue Alain Ducardonnet, spécialiste santé sur TF1 et LCI, rejoint l'équipe d'experts de la chaîne.

Les valeurs sûres
BFMTV entend également prolonger son succès en misant sur ses valeurs sûres. A 6h, Christophe Delay et Pascale de la Tour du Pin poursuivent leurs aventures dans la matinale. A 8h35, Jean-Jacques Bourdin continue de proposer en direct ses interviews politiques avec Bourdin Direct. Il faut également compter sur Ruth Elkrief et Alain Marschall (20h Politique), ou encore Éric Brunet (Direct de Gauche, Direct de Droite) pour faire les beaux jours de la chaîne. 

BFMTV face à la concurrence
Si Alain Weill, président du groupe NextRadioTV, ne cache pas qu'il "surveille la concurrence et reste vigilant", notamment par rapport à i>Télé, BFMTV, qui entame sa rentrée 2013-2014 avec "enthousiasme", n'a pas trop à s'inquiéter. Avec 300 collaborateurs et 50 millions de budget , la chaîne est suivie par 10 millions de téléspectateurs par jour. Avec 1,9% de parts d'audience en juin dernier, elle devance donc la 2e chaîne d'info, i>Télé, qui a enregistré 0,7% de parts d'audience.

Priorité aux nouvelles technologies
"On poursuit dans cette quête, cette veille permanente des nouvelles technologies", déclare Guillaume Dubois, directeur général de BFMTV. En effet, la chaîne utilise une transmission en 4G qui se veut "plus souple d'utilisation" et en haute définition à l'instar d'un véhicule satellite. Fin du printemps, BFMTV a également été la première chaîne à utiliser un drone, bien avant France Télévisions durant le Tour de France, afin de proposer une autre vision d'un événement" notamment lors des inondations à Lourdes, précise Guillaume Dubois. La chaîne mise également sur le digital avec une nouvelle application sur mobile et tablette proposant une double navigation : texte et vidéo. Le site web n'est pas en reste puisqu'il comptabilise plus de 21,5 millions de vues pour ses vidéos et voit son audience augmenter de 41% sur un an.