metronews : Certaines stars comme Lady Gaga ou M.I.A. portent la burqa, le niqab comme tenues de scène ou lors d'événements. Pouvez-vous rappeler ce que sont ces deux vêtements ?
Dounia Bouzar
 : La burqa enferme la tête des femmes dans une sorte de cage. C’est un habit ancestral, pas religieux du tout à l'origine, porté uniquement par les tribus pachtounes (peuple qu'on trouve majoritairement en Afghanistan aujourd'hui, ndlr). Le niqab recouvre le visage et laisse un trou pour les yeux.

Les réactions des internautes sont tranchées. À votre avis, pourquoi ?
M.I.A., Madonna et Lady Gaga ont compris le principal : elles ont fabriqué des vêtements qui cachent le visage. C’est ça qui est violent. Le niqab qui est prôné par les groupuscules musulmans récents issus de l’Arabie Saoudite, qui prétendent que les autres musulmans n’ont rien compris à leur islam et que eux possèdent la vérité…
Il montre le caractère sectaire de ces groupuscules, même si celles qui le portent sont souvent persuadées d’être de "bonnes musulmanes" : il détruit l’identité de ces femmes, qui ne peuvent plus êtres identifiées et identifiables, qui n’ont tout simplement plus de contours identitaires.
Cet habit trahit l’objectif de ces groupuscules : tout leur discours cherche à ce que les jeunes de leur groupe "purifié" se distinguent « des autres » par tous les moyens (apparence, façons de se saluer, comportements…), se ressemblent entre eux jusqu’à avoir le sentiment de "ne faire qu’un", aient la même perception de la société pervertie, etc. Ils sont plus proche du mouvement sectaire (secte vient de "couper" et de "suivre") que d’une religion (religion vient de "relier" et "accueillir

Comment analysez-vous ce phénomène des stars qui portent des burqas ?
Les trois chanteuses qui se sont fabriquées un vêtement qu’elles ont appelé "burqa" ou "niqab" sont connues pour faire leur fond de commerce sur la provocation. Ce qui est intéressant, c’est que d’habitude, elles provoquent en réduisant le corps féminin à un aspect sexuel. Quel que soit leur âge, elles se "sur-sexualisent".
Or la burqa, ou plutôt le niqab, est un accessoire prôné par des groupuscules musulmans récents (il ne fait pas partie de la tradition musulmane vieille de quatorze siècles) qui justement, estiment que la société d’aujourd’hui est gouvernée par le sexe et l’argent, et qu’il faut construire des frontières entre les gens purs (ceux qui adhèrent à leurs groupuscules pour "sauver le monde") et "les autres" (tous complices de la société qu’ils déclarent "païenne).

Selon vous, quel message ces stars envoient-elles au public qu'elles touchent ?
Honnêtement, je ne pense pas que ce soit positif… Les groupuscules ont réussi à persuader le grand public que le voile intégral faisait partie de l’islam, donc "les fans" vont trouver leurs chanteuses "courageuses" ou au contraire "peu respecteuses". Mais dans un cas comme dans l’autre, cela va participer à l’amalgame entre radicaux et musulmans, et renforcer l’idée que l’islam est une religion archaïque, incompatible avec l’égalité des hommes et des femmes.
Or, l’amalgame profite aux radicaux, cela ne les combat pas… En attendant, cela va rapporter beaucoup d’argent à ces chanteuses, peut-être plus que lorsqu’elles chantent nues ! Réduire le corps des femmes à un sexe ou le cacher complètement, c’est peut-être les deux faces de la même pièce… en or !