Désolé Maïtena Biraben, tant pis Ali Baddou. C'est Antoine de Caunes qui remplacera Michel Denisot à la tête du "Grand Journal" à la rentrée. L'information, révélée par le site de Libération, a été confirmée par Michel Denisot lui-même en direct.

Antoine de Caunes, 59 ans, animerait une version remaniée du "Grand Journal", plus axée sur l'humour et le divertissement, à la manière des talk shows américains. L'occasion de repositionner un programme phare de la chaine, en perte d'audiences depuis plusieurs années. Et fortement concurrencé ces derniers mois par des programmes concurrents comme "C à vous" sur France 5 et "Touche pas à mon poste" sur D8.

Un véritable retour aux sources

Fils de Georges de Caunes et Jacqueline Joubert, Antoine de Caunes a débuté sa carrière à la télévision dans les années 1980, sa passion de la musique l'amenant à produire l'émission culte "Les Enfants du rock" sur Antenne 2. A la fin de la décennie, il participe au lancement de Canal + et devient l'humoriste en chef de l'émission "Nulle Part Ailleurs", animée par Philippe Gildas, à partir de 1987. L'aventure s'achèvera en 1995, Antoine de Caunes en profitant pour se lancer dans le cinéma.

En 2001, il réalise son premier film, Les Morsures de l'Aube, suivi de Monsieur N., Désaccord Parfait et Couche, l'histoire d'un mec. Fidèle à Canal +, il réalise en 2011 le téléfilm "Yann Piat, chronique d'un assassinat". Depuis 1996, il a présenté neuf fois la cérémonie des César, diffusée en clair, dont la dernière, en février dernier au Théâtre du Châtelet.