Le pitch
Alors que sa jambe paralysée devrait l'exclure de tout, Grigris, 25 ans, se rêve en danseur. Un défi. Mais son rêve se brise lorsque son oncle tombe gravement malade. Pour le sauver, il décide de travailler pour des trafiquants d'essence...

Le réalisateur
Après s'être fait remarqué avec son premier long-métrage Bye-bye Africa, prix du Meilleur Premier Film à Venise en 1999, Mahamat-Saleh Haroun présente son deuxième film Abouna à la Quinzaine des Réalisateurs en 2002. En 2010, il revient sur la Croisette, cette fois en compétition avec son quatrième long métrage, Un homme qui crie, qui reçoit le Prix du Jury.

Le casting
Dans le rôle principal de Grigris, on découvrira Souleymane Deme, dont c'est le premier rôle au cinéma.

La cote cannoise
Seul film africain en compétition, ce film au côté humaniste pourrait toucher le président du jury Steven Spielberg.