Il l'a fait. Stromae est devenu officiellement l'homme ayant vendu le plus de disques en France en 2013. Jusqu'ici détenteurs du titre, les Daft Punk ont été devancés cette semaine par le chanteur belge, qui a déjà écoulé 476 462 exemplaires de Racine carrée. Son succès repose en grande partie sur le buzz qui a entouré les deux singles Papaoutai et Formidables, dont les deux clips culminent à plusieurs dizaines de millions de clics sur YouTube.

Un boulevard devant lui

Le duo de robots avait créé l'événement en mai dernier en vendant son nouvel album Random Access Memories à 200 000 exemplaires en une semaine, mais le phénomène s'est bien essoufflé dans les semaines qui ont suivi.

Contrairement au surdoué belge, dont le dernier opus s'est vendu comme des petits pains, à raison de 50 000 copies par semaine en moyenne, seulement dépassé une fois par le deuxième volet de Génération Goldman. On ne voit pas qui pourrait désormais le détrôner de la première marche du podium jusqu'à la fin de l'année.