Si la mi-temps du Super Bowl a dû être un calvaire pour Chris Martin, il était loin de s'imaginer la tornade qu'il allait prendre dès la sortie de scène. Coldplay était la tête d'affiche de la mi-temps, un choix déjà un peu contesté par les fans de l'événement qui auraient souhaité un groupe plus extravagant. A la rescousse, il y avait donc Bruno Mars et Mark Ronson, mais surtout Queen B. Beyoncé a interprété son dernier tube, "Formation", sorti un jour avant, avec une horde de danseuse. Quand Bruno Mars et Beyoncé se lancent dans une battle de danse enflammée on cherche Chris Martin. Quand il refait apparition, il est littéralement englouti par les deux stars. L'Anglais ne fait clairement pas le poids.

Les critiques, Chris Martin s'en fout

S'il s'est fait voler la vedette pendant le show, le chanteur n'a pas tout perdu. Il est une star du web (ou plutôt la risée), un meme sur les réseaux sociaux. Pourtant, dans une interview accordée à CBSnews quelques jours avant le Super Bowl, Chris Martin révélait une drôle d'anecdote. Sa fille le mettait en garde : "la pire chose qui puisse arriver, c'est que tu deviennes un meme". La petite ne pouvait pas taper plus juste. Mais, les critiques, Chris Martin s'en fout.

Dans cette même interview à CBS, l'interprète d'"Adventure of a lifetime" déclare qu'il ne tient pas compte des insultes ou des mauvaises critiques. "Je pense que quand tu commences un groupe, ton but est de ne jamais offenser personne. Et quand tu atteins un certain niveau de succès, il apparaît que tu offenses certaines personnes. Ça nous a pris un moment pour ne plus s'en préoccuper".

Quand on demande alors à Chris Martin "s'il y a des personnes qui ne vous aiment pas, c'est bon ?", il répond "oui, totalement". Alors, un ou deux meme, ce n'est plus vraiment ce qui préoccupe Chris Martin. Comme lui a dit sa fille : "dans un mois, ce sera oublié." Mais en attendant...
 

A LIRE AUSSI >> VIDEO - Coldplay, Beyoncé et Bruno Mars enflamment la mi-temps du Super Bowl 2016