Un roman, une poignée de nouvelles, c'est peu. Même si à lui seul, L'Attrape-cœur a fait de J.D. Salinger un auteur culte. Les nostalgiques de ce roman, paru en 1951 et vendu à 60 millions d'exemplaires, pourront découvrir d'autres écrits de l'auteur américain dès 2015. C'est ce que révèlent une biographie et un documentaire, tous deux intitulés Salinger, qui paraîtront respectivement les 3 et 6 septembre.

Où l'on retrouve un certain Holden Caulfield

Le réalisateur Shane Salerno a travaillé pas moins de neuf ans sur son documentaire. En parallèle, il a co-écrit une biographie de Salinger avec David Shields, basée sur plus de 200 interviews, qui sera publiée chez Simon & Schuster. Elle reproduit de nombreuses photos, lettres et documents restés secrets, selon l'éditeur qui la présente comme "le portrait définitif de l'une des figures les plus fascinantes du XXe siècle".

Salerno et Shields y annoncent les publications à venir de deux sources anonymes, "indépendantes et séparées" qui l'ont "documentée et vérifiée", selon le New York Times. Ces œuvres posthumes seraient pour certaines inédites, d'autres prolongent son œuvre. Certaines revisiteraient notamment Holden Caulfield, le héros de L'Attrape-cœurs. Y figureraient aussi notamment cinq nouvelles histoires sur la famille Glass de Franny et Zooey, et un roman se passant durant la Seconde Guerre mondiale, basé sur le premier mariage de Salinger

Salinger, une vie pleine de mystères

J.D. Salinger, décédé en 2010 à 91 ans, vivait comme un reclus dans sa maison de Cornish, dans le New Hampshire, et sa dernière œuvre connue, Hapworth 16, 1924, avait été publiée le 19 juin 1965 dans le New Yorker. Les spéculations n'ont jamais cessé sur la façon dont il avait occupé son temps dans les 50 dernières années de sa vie. Salinger avait lui-même affirmé au New York Times, en 1974, qu'il écrivait tous les jours.