Sacré Ian Ziering. Alors qu'il vient de terminer une pige à Las Vegas dans le spectacle des Chippendales, l'inoubliable Steve de la série Beverly Hills 90210 est au coeur de toutes les discussions depuis jeudi dernier et la diffusion, sur la chaine Syfy, du déjà mythique Sharknado. Dans ce nanar assumé, l'acteur interprète Fin, le patron d'un bar qui tente de protéger sa famille de la tornade de requins qui s'abat sur Los Angeles. Un scénario hautement improbable, prétexte à des scènes entre spectaculaire et ridicule. Dans l'une d'elle, Ian Ziering s'échappe de l'intérieur d'un "grand blanc" à l'aide d'une tronçonneuse.

Topic n°1 sur Twitter pendant quelques heures, Sharknado vaut à Ian Ziering, 49 ans, une exposition presque inespérée. "Lorsque j'ai lu le script, et que j'ai vu que j'allais devoir escalader un pont à mains nues, sortir du ventre d'un requin avec une tronçonneuse, je me suis que c'était la chance pour moi de vivre ces moments à la Die Hard dont je rêvais lorsque j'étais plus jeune", a confié l'intéressé au Hollywood Reporter. Ian Ziering se dit "épaté" par l'impact des réseaux sociaux, responsable de "l'impact mondial" d'un film qu'il prend très au sérieux. Pour lui, "la scène d'ouverture de Sharknado est meilleure que celle des Dents de la mer". Dans l'ensemble, le film serait même "plus effrayant et plus sanglant" que le film de Steven Spielberg. A voir.

Il rêve de tourner la suite avec Tarantino

A l'approche de la cinquantaine, l'acteur se prend à rêver d'une seconde carrière glorieuse. "Peut-être que c'est mon moment John Travolta dans Pulp Fiction", souligne-t-il, rappelant que l'interprète de La Fièvre du samedi soir  avait galéré plusieurs années avant de revenir sur le devant de la scène grâce à la Palme d'Or de Quentin Tarantino. A ce dernier, Ian Ziering tend une perche en suggérant qu'il pourrait réaliser un Sharknado 2. "Tout ce qu'il fait est viscéral, brute et honnête. J'aimerais bien voir son approche d'un sujet comme celui. Et j'adorerais pouvoir travailler avec lui d'une manière ou d'une autre." Tu m'étonnes...

Ian Ziering, qui a multiplié les téléfilms de seconde zone depuis les grandes années de Beverly Hills 90210, évoque également sa pige récente aux côtés des Chippendales, qui s'est achevée ce week-end. "C'était un honneur de me produire avec ces types. J'ai fait de mon mieux pour que mon corps soit dans les bonnes proportions, pour avoir plus de muscle que de gras et ne pas avoir l'air idiot sur scène", avoue-t-il. Cerise sur le gâteau, son épouse Erin est venue le voir se produire en mini-string. "J'ai fait en sorte qu'elle participe au spectacle et qu'elle me fasse un lap dance", rigole-t-il. "Maintenant elle m'appelle Magic Ian".