Le mythe hollywoodien en prend un sacré coup. Des travailleurs du mythique studio de la Paramount et de certaines sociétés de production de films ont décidé de s'allier pour dénoncer des conditions de travail qu'ils estiment inhumaines et indignes. 

Ils sont quatre employés à dénoncer des emplois du temps à rallonge, des heures supplémentaires non payées et l'interdiction de prendre des pauses pour aller aux toilettes, les obligeant à uriner et à déféquer à leur poste de travail ou dans leur voiture. Ils ont ainsi décidé de déposer une plainte devant le tribunal de Manhattan. 

"Obligés de déféquer dans des seaux"

Dans la plainte déposée que le Los Angeles Times a pu consulter, on apprend que "les plaignants sont obligés de déféquer et uriner dans des bouteilles et des seaux à l'intérieur de leur véhicule car ils ont interdiction de quitter leurs postes de travail respectifs". Ces assistants, qui vivent à New York, ont notamment travaillé sur d'énormes productions comme le film de Martin Scorsese Le Loup de Wall Street ou bien Noah et ont tous été embauchés comme assistants de production. Leur principale mission est de préserver les sites de tournage des curieux et de surveiller les véhicules et le matériel de production sur le plateau. 

À LIRE AUSSI >> Le Loup de Wall Street : un associé de Jordan Belfort en colère

Selon le journal californien, ces quatre assistants touchaient entre 140 et 160 dollars pour douze heures de travail par jour, et il arrivait régulièrement qu'ils fassent entre 60 et 100 heures de travail hebdomadaire, sans que ces heures ne leur soient payées. La plainte indique par ailleurs que les employés réclament des dommages et intérêts, dont le montant n'a pas été dévoilé. Ils demandent également que leurs heures supplémentaires soient payées ainsi que les pénalités et la prise en charge des frais d'avocats. Après la polémique des Oscars, Hollywood pourrait faire face à un nouveau scandale dont il n'avait pas tellement besoin.