Que dites-vous à Alessandra Sublet ?
Je ne lui en veux pas, elle ne sait pas de quoi elle parle et ça n’a rien à voir avec elle. Mais je n’accepte pas qu’elle dise que je suis une menteuse. Je dispose de toutes les preuves attestant que j’ai travaillé pendant quatre mois sur le concept.

Où y a-t-il plagiat ?

C’est pratiquement le même concept. Une personnalité du monde artistique reçue chez elle. Elle nous ouvre les portes de son jardin secret.

Quelle est la genèse de ce concept ?

Je l’avais développé en octobre 2012 en qualité d’indépendante, avant de travailler dessus pendant quatre mois au sein de la société "3e œil". Or, le 14 juin dernier, on me demande de changer le concept, trop proche de celui pour Alessandra Sublet.

Qu’est-ce qui vous fait penser que votre concept a été repris ?

Parce qu’il m’a été demandé de supprimer la partie où la star nous recevait à domicile, au bénéfice de l’émission mise à l’antenne aujourd’hui.

Vous avez saisi la justice, que demandez-vous ?

Je demande réparation avec des dommages et intérêts car il y a spoliation. Je veux rester auteur de ce concept, baptisé "Passions de star", en suite "Bienvenue chez moi" et même "Allons-y, Alonzo !" à un moment donné.