Le monde de la BD vient de perdre un de ses génie. Fred, le dessinateur français, est décédé mardi soir à Paris, à l'âge de 82 ans. "Il était depuis plus de 60 ans l'un des plus grands artistes, un créateur et un poète hors du commun. Aujourd'hui, l'ensemble de la bande dessinée est en deuil", a souligné son éditeur Dargaud. Ancien d'Hara-Kiri, grande figure de Pilote, auteur de chansons pour Jacques Dutronc, Fred a été abondamment récompensé pour ses BD, notamment par le Grand Prix d'Angoulême en 1980. Une superbe rétrospective lui avait été consacrée en 2012 dans ce même Festival.

Grosse moustache débonnaire, regard constellé d'étoiles, Fred, de son vrai nom Frédéric Othon Aristidès, est né le 5 mars 1931 à Paris dans une famille d'origine grecque. Ses œuvres les plus célèbres sont "Le Petit Cirque" ou "L'histoire du corbac aux baskets" et, bien sûr, la série Philémon, son personnage fétiche à l'éternel pull marin qui navigue sur les lettres de l'océan Atlantique. Entre 1972 et 2011, 15 tomes seront publiés, auquel s'ajoute un 16e et dernier volume, publié en février dernier.

Philémon bientôt sur grand écran ?


La maladie avait obligé Fred, qui vivait depuis un an dans une maison de retraite parisienne, à poser ses crayons. Mais son éditeur était parvenu à lui redonner l'envie de terminer l'une des aventures inachevées de Philémon. "Cela m'a redonné du tonus", disait récemment le dessinateur-poète dans Le Monde. Ce sera donc "Le train où vont les choses" qui se termine par une double page où Philémon se débat au creux d'une vague immense. "Chaque lecteur imaginera ce qu'il voudra", relevait Fred dans Le Monde, ajoutant: "c'est le privilège des auteurs, nos personnages nous survivent...". Une option a d'ailleurs été signée pour adapter Philémon au cinéma.