Il était largement considéré comme l'artisan de la grande aventure musicale des Beatles. George Martin est mort mardi 8 mars, et cette annonce a été suivie d'un flot d'hommages, à commencer par celui d'un ancien Beatle : "Que Dieu bénisse George Martin, la paix et l'amour pour Judy (son épouse, ndlr) et sa famille (...) George va nous manquer", a écrit Ringo Starr, 75 ans, sur son compte Twitter.

"Repose en paix George Martin. Je suis tellement ravagé que je n'ai pas de mots", a écrit Sean Lennon, le fils de John Lennon, sous une photo de George Martin postée sur Instagram. "Je pense à Judy et Giles. Mon amour pour toujours", a-t-il ajouté.

Un jeune producteur qui a su flairer le potentiel des Beatles

George Martin est né en 1926 dans le nord de Londres. Ce fils de charpentier a étudié à la prestigieuse école de musique Guildhall avant de commencer à jouer du hautbois dans les bars et clubs. Il décroche son premier emploi à la BBC avant de rejoindre Parlophone, dont il devient le patron en 1955, à l'âge de 29 ans.

C'est en juin 1962 que Brian Epstein, le manager des Beatles qui les a découverts quelques mois plus tôt, décroche aux quatre jeunes gens un contrat avec EMI-Parlophone, la maison de disques toujours gérée par George Martin. Dès sa première rencontre avec les Beatles, il dit avoir senti leur énorme potentiel. "J'ai aimé leur côté unique et j'étais convaincu que nous avions affaire à un groupe à tubes", a-t-il déclaré dans une interview au magazine Melody Maker.

Dès lors, Martin va produire la quasi-totalité des disques des Beatles après avoir remplacé Pete Best par Ringo Starr dans le groupe. Son influence a été si grande qu'il a vite gagné le surnom de "cinquième Beatle". "Les légendes rentrent décidément chez elles !", a tweeté le chanteur Lenny Kravitz, qui parle d'un "producteur visionnaire".

A LIRE AUSSI >> Les Beatles sont (enfin) disponibles sur les plateformes de streaming