PUBLICITÉ
Mis à jour : 28-02-2016 13:21
- Créé : 25-02-2016 15:39

Gilles Lellouche dénonce "le sexisme délirant" dans le cinéma et décrit des "choses atroces"

ENGAGÉ - A l'invitation de Télérama, Gilles Lellouche a écrit une tribune pour dénoncer le sexisme et les discriminations envers les femmes dans le milieu du cinéma français.

Pour Gilles Lellouche, les femmes n'ont que des rôles de ''potiche'' ou de ''castratrice''.

Pour Gilles Lellouche, les femmes n'ont que des rôles de ''potiche'' ou de ''castratrice''.

sipa

Photo:

Cela se voit comme le nez au milieu de la figure. Pour Gilles Lellouche, le sexisme est toujours aussi présent dans le milieu du cinéma français. Dans le cadre d'un dossier publié par Télérama, l'acteur a écrit une tribune pour dénoncer cette situation.

''Evidemment qu’il y a encore un sexisme délirant dans le cinéma français ! J’ai vécu avec certaines actrices, donc j’ai été témoin de choses atroces'', commence Gilles Lellouche qui a partagé la vie de la comédienne Mélanie Doutey pendant 11 ans jusqu'à leur séparation début 2013.

Retour sur la polémique des Infidèles

''Un réalisateur, parce qu’il a une scène d’amour prévue dans son film, demande à l’actrice de se mettre toute nue dans son bureau pour voir comment il va la filmer. Je ne suis pas sûre qu’on en demande autant à un acteur… Et si elle refuse, c’est la guerre pendant deux mois : il est désagréable avec elle pendant tout le tournage'', poursuit l'acteur que l'on n'attendait pas forcément sur cette thématique.

Gilles Lellouche a, en effet, joué avec Jean Dujardin dans Les Infidèles, dont les affiches avaient été accusées de véhiculer une image dégradante de la femme. Dans le texte écrit à l'invitation de l'hebdomadaire culturel, il est d'ailleurs revenu sur ce long métrage, sorti en 2012, qui a été, selon lui, ''incompris''. Il a ainsi expliqué que le film était en fait destiné à ''montrer à quel point le macho est pathétique''.

Les affiches des Infidèles avaient fait polémique lors de la sortie du film en 2012.

Les affiches des Infidèles avaient fait polémique lors de la sortie du film en 2012.

sipa

Photo:

Gilles Lellouche dénonce "le sexisme délirant" dans le cinéma et décrit des "choses atroces"

sipa

Photo:

Agé de 43 ans, l'acteur que l'on a notamment pu voir dans La French, a également dénoncé les discriminations subies par les actrices par rapport à leur âge. ''Peu d'entre elles, au final, passent la rampe des trente ans. Le cinéma veut du sang frais à tout moment. Il y a trop souvent, dans leur parcours, un trou noir entre trente et quarante-cinq ans. Je n’aurai pas l’indélicatesse de les citer, mais il y a énormément de très bonnes comédiennes qu’on ne voit plus'', estime-t-il.

''Des potiches ou des castratrices''

Au niveau des rôles, les femmes ne sont pas mieux loties : ''C’est flagrant : les femmes sont soit des potiches soit des castratrices. Dans la comédie française, c’est toujours l’homme qui fait rire et la femme qui rit. Le cinéma est bourré de stéréotypes.''

Enfin, Gilles Lellouche s'insurge contre la ''vulgarité''. ''Un jour, un réalisateur m’a demandé de choisir ma partenaire dans un film en ces termes : 'Avec quelle actrice veux-tu coucher ?' Il plaisantait, soi-disant. Je n’ai pas fait son film'', raconte-t-il sans dévoiler le nom de ce cinéaste au-delà de la goujaterie.

A LIRE AUSSI
>>
"Commando Culotte" dégomme le sexisme dans les films et les séries
>>
Les comédies romantiques banalisent-elles le harcèlement sexuel ?

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

 
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

en route pour la croisette...

PUBLICITÉ

Coup de coeur

PUBLICITÉ

Les + lus ciné

PUBLICITÉ
blog comments powered by Disqus