C'est assez rare pour être souligné. Gotye a reconnu avoir plagié un artiste brésilien son énorme tube "Somebody that I used to know". En cause, les premières secondes de la chanson et le riff de guitare diabolique qui s'inspire largement d'un morceau de Luis Bonfà intitulé "Seville" paru en 1967. Le chanteur belgo-australien a accepté de reverser 45 % des royalties engendréss par le tube.

N°1 dans 24 pays

Les ayant-droits du Brésilien, décédé en 2001, ont déjà amassé la somme colossale de 1 million de dollars grâce au carton dans le monde entier de la chanson, qui s'est placée en tête des charts dans 24 pays, notamment aux Etats-Unis où elle s'est déjà vendue à plus de 7 millions. En France, c'était le deuxième le titre le plus téléchargé de l'année 2012. Quant au clip, il a déjà été vu plus de 400 millions de fois sur YouTube. Au vu de la forte diffusion radio et de sa popularité, la chanson risque bien d'assurer un avenir radieux aux héritiers de Luis Bonfa...