Six mois d'absence. Green Day a renoué ce week-end avec les concerts après la longue période de cure de désintoxication de son leader Billie Joe Armstrong. Le groupe s'est produit pendant deux heures à l'occasion du festival South by Southwest, qui se déroule à Austin, dans l'Etat du Texas. Au cours d'un marathon de 25 chansons, le leader n'a fait qu'une seule référence à ses soucis de santé. Alors qu'un technicien se précipitait sur scène pour changer un micro défaillant, le chanteur s'est écrié qu'il n'était "même pas sous l'emprise de stupéfiants."

Des reprises de AC/DC et Guns N'Roses

Le reste du concert s'est déroulé sur les chapeaux de roues, à des années lumières du show donné à Las Vegas en septembre, pendant lequel Bille Joe avait littéralement pété les plombs, reprochant aux organisateurs d'avoir écourté sa prestation. S'en était suivie une admission dans un centre de désintoxication et le report de la tournée à 2013. Billie Joe Armstrong est apparu cette fois dans une forme explosive, exhortant plusieurs fois le public à se lâcher totalement. La formation s'est également amusée à se lancer dans un medley rock incluant notamment les Guns N' Roses et AC/DC.

Prochaines étapes pour Green Day : une mini-tournée américaine et canadienne avant de revenir en Europe au mois de mai. Le public français aura droit à deux concerts : le 5 juillet au Main Square d'Arras et le 10 juillet au festival de Nîmes.