Iggy Pop est décidément très à l'aise avec son corps. Le rocker de 68 ans, qui semble vivre été comme hiver torse nu, a enlevé le bas pour une séance de pose destinée à une poignée d'étudiants de la New York Academy of Art. L'initiative revient au Brooklyn Museum et à l'artiste britannique Jeremy Deller, lauréat du Turner Prize.

Les portraits et dessins de ces séances seront exposées au Brooklyn Museum à la fin de l'année, dans le cadre d'une exposition intitulée "Iggy Pop Life Class". L'expo devrait ensuite tourner dans différentes galeries et musées autour du monde.

Le corps d'Iggy Pop "se devait d'être documenté"

Jeremy Deller a expliqué sa démarche dans un communiqué : "La séance de pose est un lieu privilégié pour examiner la forme humaine. En tant que pierre angulaire de l'éducation artistique et de l'histoire de l'art, ça reste la meilleure façon de comprendre le corps. Pour moi, il est parfaitement normal qu'Iggy Pop soit le sujet d'une séance de pose ; son corps est central pour comprendre la rock et sa place dans la culture américaine. Son corps a beaucoup vécu, et se devait d'être documenté."

Iggy Pop a ensuite renfilé un slip pour poursuivre ses activités qui s'annoncent fort riches. Son prochain album, Post-pop Depression, sortira le 18 mars, avec des invités de marque comme Josh Homme et Matt Helders d'Arctic Monkeys. Il donnera un concert au Royal Albert Hall de Londres le 13 mai.

A LIRE AUSSI >> Regardez les 8 premières minutes du premier épisode