Triste coïncidence : Charlie Haden venait de sortir en juin un disque au titre tristement prémonitoire, Last Dance ("La dernière danse"), avec le pianiste Keith Jarrett, avec qui il a maintes fois collaboré. Ils avaient notamment sorti Jasmine, en 2010, chez ECM.

La maison de disques a fait part de son émotion dans un communiqué : "C'est avec un profond chagrin que nous annonçons que Charlie Haden, né le 6 août 1937 à Shenandoah, dans l'Iowa, est décédé aujourd'hui à Los Angeles des suites d'une longue maladie. Ruth Cameron, sa femme depuis 30 ans, et ses enfants Josh Haden, Tanya Haden, Rachel Haden et PetraHaden étaient tous à ses côtés." Charlie Haden  était âgé de 76 ans.

Une avalanche d'hommages sur les réseaux sociaux

Pour le magazine américain Time, il était "l'un des musiciens de jazz les plus doués et intrépides" jamais connus. Le jazzman a commencé sa carrière avec le quartette du pionnier du "free jazz" Ornette Coleman à la fin des années 50. Il a aussi fait partie du premier trio de Keith Jarrett en 1968. Il a ensuite mené ses propres formations.

Elevé dans une famille de musiciens qui avait même sa propre émission de musique country, "The Haden Family Show", il est atteint de polio à l'âge de 15 ans ce qui met fin à l'espoir d'une carrière de chanteur. Il s'oriente ensuite vers le jazz.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux fans et musiciens pleuraient sa disparition vendredi. "Nous sommes tristes d'apprendre le décès du contrebassiste de jazz de légende. Quelle perte immense pour la communauté du jazz", a ainsi commenté le célèbre club de jazz new-yorkais Birdland sur Twitter.