Quelle grandeur d'âme ! Jean-Pierre Jeunet est prêt à tout pour sauver les enfants malades et ce même s'il doit mettre sa fierté de côté. Dans une interview accordée à RTL, vendredi soir, le réalisateur a évoqué les raisons qui l'ont poussé à accepter l'adaptation en comédie musicale à Broadway de son film Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, sorti en 2001. Ce dernier a expliqué qu'il ne l'avait pas fait par gaieté de cœur.

"J'ai absolument horreur des comédies musicales et que je hais Broadway. Je considère que c'est l'incarnation même de la ringardise. J'ai résisté pendant longtemps, j'ai refusé toutes les propositions et puis une dizaine d'années après, c'est un peu la crise, je soutiens une association qui s'appelle "Mécénat Chirurgie Cardiaque". Il faut 10 000 euros pour sauver un enfant, j'ai déjà participé à sauver une bonne douzaine d'enfants et là je me dis qu'il y a peut-être une opportunité d'en sauver d'autres'', a-t-il expliqué.

''Cette comédie musicale me dégoûte''

Si Jean-Pierre Jeunet a accepté qu'Amélie Poulain foule la scène de Broadway, ne comptez pas sur lui pour faire la promotion du spectacle. ''Ca me dégoûte profondément cette comédie musicale, je peux vous dire je n'irais pas le voir, je ne veux pas en entendre parler, je n'écouterais pas ce qu'ils font mais si ça doit rapporter de l'argent et bien peut-être que je pourrais sauver quelques vies…donc c'est uniquement pour ça que j'ai accepté", a-t-il ajouté.

Le compositeur américain Dan Messe sera ainsi chargé de travailler sur l'adaptation du film porté à l'écran par Audrey Tautou. La comédie musicale devrait connaître un succès outre-Atlatique, où le long-métrage avait eu une certaine notoriété. Le film avait d'ailleurs reçu plusieurs nominations aux Oscars notamment dans la catégorie du ''Meilleur film étranger''.