Les siècles se suivent et se ressemblent, ou presque. Après avoir mis en scène les amours interdites d’Anna Karenine dans la Russie du XIXe, le réalisateur britannique Joe Wright s’apprêterait à filmer les émois SM de la jeune Américaine Anastasia Steele et du bellâtre Christian Grey.

D’après plusieurs sources, relayées par The Hollywood Reporter, le cinéaste âgé de 40 ans serait le favori d’Universal et de Focus Features, la société de production qui possède les droits de Cinquante Nuances de Grey. Et avec laquelle il a tourné tous ses films depuis Orgueil et Préjugés, en 2005. Tiens, tiens.

Il a l’avantage d’être anglais

Joe Wright, s’il n’a encore rien signé, aurait plusieurs longueurs d’avance sur les autres prétendants. Parmi eux, le vétéran Gus Van Sant, qui a proposé ses services en réalisant un bout d’essais avec l’acteur Alex Petyffer, la star de Magic Mike. Bennett Miller (Capote) et Patty Jenkins (Monster) seraient également sur les rangs.

Contrairement à ces trois réalisateurs, Joe Wright a l’avantage d’être anglais, comme l’auteur du roman, E.L. James. C’est également un excellent directeur d’acteurs, ses films ayant révélé de jeunes comédiennes de talent comme Keira Knightley ou Saoirse Ronan, toutes les deux à l’affiche du très beau Reviens-moi, en 2007.