Je suis, je suis, je suis... Chroniqueur chez Touche pas à mon poste ? Viré de Questions pour un champion en décembre dernier après 28 ans aux commandes de l'émission, Julien Lepers est prêt à rebondir  autre part. L'animateur se rapproche de plus en plus de Cyril Hanouna et ce dernier lui aurait proposé un poste chez TPMP, comme il l'a dévoilé jeudi matin au micro d'Europe 1.

Invité du Grand direct des médias, il a confié qu'Hanouna le voulait dans son équipe de chroniqueur. Une proposition à laquelle il a notamment répondu : "Aujourd’hui, je veux travailler avec des gens qui m’aiment et que j’aime. Cyril Hanouna m'a proposé d'intégrer l'équipe de Touche pas à mon poste. On verra !", avant de préciser qu'il y réfléchissait, sur son compte Twitter, après la question d'une internaute. Mais ce n'est pas le seul projet auquel pense l'ancien animateur de France 3. Présent sur le plateau de Touche pas à mon poste ce mercredi 13 janvier, il a avoué vouloir créer un late late show à l'américaine, dans la même veine que celui de Jimmy Fallon ou Jimmy Kimmel.

A VOIR AUSSI >> VIDÉO – "TPMP" : Julien Lepers se fait (presque) tatouer le visage de Cyril Hanouna !

Durant son passage sur Europe 1, Julien Lepers est revenu sur son face à face avec Dana Hastier, présidente de France 3 :"ça a été terrible. Je ne suis pas d’accord avec elle. Elle me dit : 'J’ai fait une étude. Les gens ne vous aiment pas.' Je n’y crois pas. C’est bidon ! Il n’y a aucune justification. C’est une émission qui dure depuis trop longtemps. On est entre 1,5 et 2 millions de téléspectateurs. C’est un très gros succès. Est-il normal que l’on me traite comme ça ? Ce n’est pas possible de réagir comme ça dans une maison de service public, qui doit montrer l’exemple. On se doit de rendre des comptes aux téléspectateurs. Dans la seconde qui a suivi la décision, j’ai pensé à eux".

A VOIR AUSSI
>> VIDÉO – Viré de "Questions pour un champion" : Julien Lepers parle d'un "coup de poignard dans le dos"
>> C'est officiel, Julien Lepers quitte France 3 et "Questions pour un champion"