Ce quatrième épisode de la saison 15 de l’émission a accueilli son lot de surprises. Les aventuriers ont vu leur camp respectif se dissocier pour mieux se reformer, ce qui a créé de nouvelles alliances, mais aussi des tensions et des remises en question.

 L’île aux colliers
Karima (rouge) découvre un nouveau collier ainsi qu’un message lui promettant un "grand pouvoir" une fois qu’elle aura rejoint la baie de Phang Na. Steve (jaune) raconte à Karima qu’il a fait un pacte avec Cassandre, avec laquelle il a déjà passé plusieurs jours sur l’île aux colliers : ne rien dire à personne sur leurs découvertes. Karima apprend alors au jeune homme que Cassandre a révélé à Cécilia qu’elle n’était pas repartie bredouille de l’île… Steve est sous le choc et révèle, malgré lui, que Cassandre a non pas un mais deux colliers en sa possession, ce que ne savait pas Karima.

A LIRE AUSSI >> Vu de Twitter : la stratégie de Karima vous a bien fait rire

Une fois rentrée, cette dernière découvre le "pouvoir" qui lui est réservé : elle est nommée d’office nouveau capitaine d’une toute nouvelle équipe rouge, qu’elle doit constituer. Elle choisit également le chef de l’équipe jaune, en la personne de Laureen, qui doit faire de même. Les rouges sont à présent composés de Karima, Carole, Romain, Amir, Carine, ainsi que de Steve, Pascal et Lolo qui changent donc de camp. Parmi les Jaunes, on compte désormais Laureen, Wendy, Alain, Julien, mais aussi quatre anciens rouges à savoir Nicolas, Gabriel, Cécilia et Cassandre.

► L’épreuve de confort
Cassandre a toujours un problème aux oreilles et ne peut donc pas participer à l’épreuve. Un tirage au sort est donc organisé pour qu’une femme de l’équipe jaune ne participe pas, et c’est Carine qui est désignée. Pour gagner cette épreuve, chaque équipe doit atteindre une plateforme située dans la mer, puis se hisser sur des piquets tenus par plusieurs aventuriers et "marcher sur l’eau" en gardant l’équilibre, pour rejoindre une autre plateforme située plusieurs mètres plus loin.

Cécilia, danseuse professionnelle de métier, réussit l’exploit de faire tout le parcours sans tomber. Elle apporte la première victoire à son nouveau camp, les Jaunes, et leur donne accès à de la nourriture thaïlandaise bien méritée. Pour que les aventuriers reprennent des forces, Denis Brogniart donne le feu aux deux camps ainsi qu’une ration de riz supplémentaire. Lolo s’attire déjà les foudres de ses nouveaux coéquipiers, Romain et Steve. De l’autre côté de l’île, les Jaunes sont reboostés par les anciens membres de l’équipe rouge mais Steve commence à agacer tout le monde.

► Les stratégies se mettent en place
Karima regrette son choix lorsqu’elle a formé l’équipe rouge. Elle a préféré écouter son cœur plutôt que sa raison en choisissant de garder Carole, sa grande copine de l’aventure à ses côtés, et en laissant les deux hommes les plus forts physiquement (Gabriel et Nicolas) à ses adversaires. Romain enfonce le couteau dans la plaie...
Cassandre finit par dire à Cécilia qu’elle a trouvé deux colliers d’immunité et crée une alliance avec elle et Gabriel. Ils se promettent tous les trois de terminer l’aventure ensemble.

► L’épreuve d’immunité
Dans cette épreuve, chaque équipe doit transporter une cage de 100 kilos sur un parcours d’obstacles, en ajoutant des sacs de 7 kilos chacun sur le chemin. Pendant ce temps, un candidat doit escalader une structure en bois en démêlant la corde à laquelle il est relié et tenter de stopper la progression de l’équipe adverse. Alors que les Rouges et les Jaunes sont au coude à coude, ce sont finalement ces derniers qui arrivent les premiers. Les Jaunes évitent donc le conseil pour la première fois depuis le début de la saison. Steve est à nouveau pris en grippe par ses coéquipiers, qui pensent qu’il a eu une mauvaise stratégie sur cette épreuve.

► Le conseil final
Romain, qui a tout fait pour que Carole soit éliminée, a obtenu gain de cause. L’escrimeuse quitte l’aventure très peinée, tandis que Karima se mord encore les doigts de son mauvais choix stratégique.

EN SAVOIR + >> Eliminée, Carole dénonce le jeunisme des candidats