Quand la pudeur ne cache plus les sentiments d'Elodie

"Ses bisous sont très tendres. C'étaient des bons petits bisous" confiait lundi soir Damien. La relation entre la farouche Elodie et le patient agriculteur a bien évolué. C'est presque un couple avec sa routine et sa complicité que l'on a retrouvé. Et même si, à l'heure du départ, Elodie taquinait Damien pour dédramatiser, l'émotion était palpable.

Gilles, en plein cauchemar

Gilles est décidément un vrai cœur d'artichaut. Entre de grandes envolées lyriques, des sanglots et des cris de désespoirs, une métaphore mérité d'être soulignée : sa souffrance est équivalente à  "la douleur de l'enfantement". Katia, bienveillante et maternelle, n'a cessé de rassurer son agriculteur. Mais, au moment du départ, Gilles est inconsolable. C'est le drame : complétement abattu, il s'exclame : "Ça va être un vrai cauchemar. C'est dur. C'est la merde."

Des cœurs à corps entre Nicolas et Karine

C'était leur première et dernière journée à la ferme en tête-à-tête. Et Karine et Nicolas ont su en profiter. Les deux tourtereaux ont passé une après-midi à se faire dorloter dans un spa. Si les cœurs battaient déjà à l'unisson, les corps se sont aussi rapprochés. A tel point que Nicolas redoutait qu'une « une petite bosse » pointe de son maillot en sortant du jacuzzi. Avant de se séparer, les amoureux se sont promis une belle vie ensemble et ont même projeté d'avoir des enfants.

Françoise a choisi le comique

Dans l'épisode précédent, Françoise confiait face caméra être plus attirée par Thierry que par Joe et redoutait d'annoncer à ses prétendants son choix. C'est désormais chose faite. Et cela n'a pas été facile. Après s'être assurer que les sentiments de Thierry étaient réciproques, Françoise a déclaré à Joe sa "préférence pour Titi. Il me fait rire. Avec toi, on est pareil. Je suis trop conflictuelle. Ça ne marcherait pas." Celui qui était parti favori a accusé le coup et c'est sans rancoeur que les trois complices ont partagé un dernier repas.

"Basta !", Philippe

Alors que Philippe voulait profiter de la dernière journée de Jackie à le ferme pour lui avouerses sentiments, la Corse a coupé court à sa déclaration. "Tu es un homme trop fragile pour moi. J'ai pas le mental pour te supporter." Elle a conclu d'un lapidaire "Ava, basta! " [Maintenant, ça suffit!] Jackie, qui a la charge de sa sœur handicapée, a expliqué, face caméra, les larmes aux yeux, qu'elle souhaitait trouver un homme solide sur lequel se reposer.

Audrey et François, plus froids que doux

Audrey avait avoué à François dans l'épisode précédent son penchant pour Julien. Fair play, le jeune homme s'était éclipsé pensant certainement que son absence serait favorable à une idylle naissante. Et bien, la magie n'était pas au rendez-vous. Audrey et Julien veulent y aller en "douceur". Mais ils semblaient lundi soir confondre douceur indifférence. A l'heure de la séparation, pas de longues embrassades mais un échange cordial : "On se tient au jus", lance Julien. "On reste en contact", conclut l'agricultrice.

Dans le prochain épisode, ce sera au tour de Damien, Francoise, Nicolas, Jean-Louis, Sophie, Gilles et Didier de découvrir l'univers de leur prétendant(e) le temps d'un week-end. Puis, ils s'évaderont dans des destinations romantiques afin de sceller leur amour. Quant à Philippe, Fifi et Jean-Noël, malheureux en amour, ils feront une petite virée entre célibataires.