La Pinacothèque s'installera dans l'ancien Fort Canning Centre, près du centre-ville, dans le cadre d'un vaste projet de transformation de ce bâtiment, qui sera annoncé mercredi 29 mai et dont le musée français sera un élément clef. Le Fort Canning Centre est un ancien bâtiment de l'armée britannique situé sur une colline gérée par le National Parks Board.

Un musée qui draine les foules depuis 2007

"Notre partenaire principal est l'Etat singapourien", a déclaré le fondateur et directeur de la Pinacothèque, Marc Restellini, interrogé par l'AFP. Il n'a pas souhaité en dire plus, renvoyant à la conférence de presse de présentation qui sera organisée au Fort Canning Centre. Les autres partenaires sur ce projet sont Kop Group, société d'immobilier basée à Singapour, et le Diamond Exchange.

Fondée il y a dix ans par Marc Restellini, la Pinacothèque, installée depuis 2007 place de la Madeleine à Paris, est un espace culturel privé qui présente des expositions temporaires variées (art ancien, art moderne, civilisations antiques) qui drainent souvent les foules. Depuis 2011, Marc Restellini a accru les surfaces d'exposition, en louant des espaces dans une rue attenante. Il y a créé une collection permanente, basée sur des prêts temporaires de collectionneurs privés.