En salles aux États-Unis le 25 octobre prochain, sous le titre Blue is the Warmest Color, la dernière Palme d’Or ne pourra pas accueillir les adolescents âgés de moins de 17 ans dans les salles obscures. En cause, le caractère trop explicite et sexuel du récit inspiré de la BD de Julie Maroh.

Sexe et violence, même combat

Distribuée par IFC, l’œuvre d’Abdellatif Kechiche sera estampillée d’un NC-17 interdisant l’accès à un jeune public, même accompagné, selon une décision prise par la Motion Pictures Association of America, le CSA américain.

Par comparaison, Kick-Ass 2, qui avait suscité la polémique quand l’acteur Jim Carrey refusait d’en assurer la promotion jugeant certaines scènes trop violentes, bénéficie du même arbitrage sur le sol américain. En France, La Vie d’Adèle, qui met en scène une relation amoureuse entre deux jeunes filles (Léa Seydoux et la révélation Adèle Exarchopoulos), sortira le 9 octobre.