Les dessins de Charlie Hebdo entrent à la BNF. Enfin, pas tous. Seulement ceux de Willem, ex du journal satirique. L’artiste, âgé 74 ans, cède à l'institut un fonds de dessins se composant "d’originaux à l’encre de Chine et au feutre de dessins publiés dans la presse satirique et la grande presse française (depuis 1968) et néerlandaise (1966-1980)", précise dans un communiqué la BNF qui a acquis ce fonds pour un montant non précisé.

Il s'agit de dessins qu'il a réalisés dans le cadre de sa collaboration avec Hara Kiri Hebdo (1969-1970), Charlie Hebdo (1970-1981 puis 1991-2013), Hara Kiri mensuel (1968-1986) et Libération (près de 10.000 dessins).

Plus de 25.000 dessins, beaucoup d'inédits

A cela s’ajoutent les planches originales de bandes dessinées, des maquettes de livres, des dessins de couvertures d’ouvrages et de journaux, des dessins de reportages dans de nombreux festivals dont Avignon, des carnets de dessin, des autoportraits et de la correspondance, précise la BNF. L’ensemble, qui couvre une période allant de 1949 à aujourd’hui, comprend plus de 25.000 dessins dont un grand nombre d’inédits.

Le département des Estampes et de la photographie de la BNF, qui conservera cette acquisition, possède déjà une collection de plus de quatre cents dessinateurs de presse, des grands artistes du XIXe siècle (Daumier, Gavarni, Bertall, Nadar, Carjat...) jusqu’à nos jours.

A LIRE AUSSI >> Un an après les attentats, où en est "Charlie Hebdo" ?