Pour lui, JoeyStarr est définitivement persona non grata. Frédéric Boccaletti, conseiller municipal et régional FN, a écrit une lettre très virulente pour s'opposer à la venue du rappeur dans la commune de Six-Fours. JoeyStarr et son groupe Caribbean Dandee sont attendus dans le cadre du Pointu Festival, qui doit se tenir le 21 juin prochain sur l'île du Gaou à l'occasion de la Fête de la musique.

Frédéric Boccaletti, un proche de Marion Maréchal-Le Pen, a interpellé le maire de cette ville du Var dans un communiqué titré ''Jean-Sébastien Vialatte cautionnera-t-il les violences faites aux femmes ?'', qui a été diffusé sur Twitter.

JoeyStarr, un ''artiste dont la violence n'a d'égale que la lâcheté''

''La commune de Six-Fours serra affligée le 21 juin prochain de la présence du sinistre JoeyStarr. 'Cet artiste', dont la violence n'a d'égale que la lâcheté, a été condamné à de multiples reprises pour avoir battu plusieurs femmes. Rappelons parmi ses nombreuses victimes une hôtesse de l'air ou encore ses différentes compagnes'', écrit-il.

Frédéric Boccaletti précise encore que le chanteur, qui est engagé politiquement à l'extrême gauche, est ''une honte pour sa profession et une insulte vivante pour toutes les femmes victimes de violences''.

''Pendons le négrillon''

JoeyStarr a a tout d'abord répondu sur son compte Instagram avec la photo du communiqué et ces trois mots ''Pendons le négrillon''. Dans la foulée, l'élu FN a estimé sur Twitter que JoeyStarr n'était capable que de se ''victimiser'' pour toute défense.

Sur Twitter Dider Morville, de son vrai nom, n'a pas jugé bon de répondre lui-même. Il a cependant posté la photo d'une lettre écrite par Gérard Depardieu sur laquelle on peut lire : ''Je revendique complètement ma connerie et mes dérapages. Parce qu'il y a là quelque chose de vrai. Et si on ne dérape jamais, c'est souvent qu'on est un peu con''.

A LIRE AUSSI
>> Notre interview de JoeyStarr, dans "Nouvelle Star" sur D8 : "Les rêves des gosses, je m'en fiche"

>> VIDÉO – "Moi, j’t'aime pas" : JoeyStarr terrorise déjà un candidat de "Nouvelle Star"