C’est qui ?
Miguel Bonnefoy est une nouvelle plume francophone à suivre de très près, l’un des plus brillants de sa génération. Il a tout pour lui, beau gosse, la tête pleine, l’âme généreuse et le goût du défi. Très prometteur, de livre en livre, cet auteur va devenir incontournable dans vos lectures. Né à Paris en 1988 d’une mère diplomate vénézuélienne et d’un père chilien, il grandit entre le Portugal, Caracas et la France. Professeur de français et écrivain, il a fait ses premiers pas dans l’édition avec la publication de Icare et autres nouvelles (Buchet Chastel), pour laquelle il fut en 2013, lauréat du prix du jeune écrivain de langue française. En janvier 2015, il publie un roman, Le voyage d’Octavio (Rivages), un hymne à son pays natal le Venezuela, qui a été finaliste du Goncourt du premier roman et qui a obtenu le Prix Edmée de la Rochefoucauld et le Prix de la Vocation 2015. Aujourd’hui, Miguel Bonnefoy offre à son lecteur une escapade au cœur d’une nature sauvage dans son récit vertigineux Jungle (Paulsen).

Ça parle de quoi ?
Au sein des éditions Paulsen est née la collection Démarches qui a pour vocation de proposer des odyssées humaines à des auteurs dans le but de nous raconter plus tard dans un livre leurs échappées buissonnières : une marche, un périple à vélo, un voyage en side-car, une traversée en bateau... Plus aventurier que sportif, Miguel Bonnefoy a tout de suite dit oui pour faire partie des quatorze hommes de l’expédition pour un séjour de deux semaines au Venezuela, dans l’état de Bolivar. Ce récit raconte cette aventure physique et spirituelle avec cerise sur le gâteau : gravir l’Auyantepuy, la montagne du Diable et sa descente pour la première fois en rappel à 1000 mètres d’altitude.

Pourquoi on aime ?
Parce que ce récit nous permet de vivre une aventure extraordinaire depuis son canapé, que cet écrivain pourrait être vous, un lecteur lambda qui plonge sans préparation au milieu de la jungle vénézuélienne. L’audace de Miguel Bonnefoy montre combien on peut pousser ses limites. Véritable récit d’apprentissage, celui d’un homme et celui d’un écrivain, l’écriture est de grande qualité. Le romancier relève avec brio ce challenge fou initié par son éditeur : celui d’avoir brillamment retranscrit avec une langue ciselée et poétique une aventure initiatique qui marquera de toute évidence l’esprit du lecteur. Un voyage littéraire à vivre pleinement. De quoi bien commencer l’année !

>> Jungle, de Miguel Bonnefoy, Paulsen. 122 pages. 19,50 euros.