Depuis que Woody Allen a quitté les plateaux de tournage américains pour les capitales européennes, nombreux sont les maires à lui faire les yeux doux, conscients de l'impact touristique que ses films ont pu avoir sur Madrid, Barcelone, Londres ou Paris. Dernièrement, c'est Stockholm qui a fait part de sa contribution au financement d'un prochain film qui serait basé dans la capitale suédoise. Une jolie vitrine qui n'a pas échappé à Eduardo Paes, le maire de Rio de Janeiro.

Des dépenses supplémentaires qui ne vont pas plaire

Monsieur le Maire a déclaré au journal brésilien O Globo qu'il paierait "tout ce qu'il faudra" pour que Woody Allen vienne tourner dans sa ville. Ajoutant même qu'il prendrait en charge "100 % de la production" s'il le fallait. Joignant l'acte à la parole, il a déjà pris contact avec l'entourage du réalisateur, à commencer par sa sœur et productrice de toujours, Letty Aronson. L'architecte Santiago Calatrava a également été chargé de faire passer le message.

Le Brésil a connu des tensions récemment, en raison des dépenses faramineuses prévues pour accueillir la prochaine Coupe du monde de football et les prochains Jeux olympiques d'été, qui se dérouleront à Rio. Paes s'attend à recevoir des plaintes de ses compatriotes au sujet des millions qu'il se déclare prêt à offrir, mais ne reviendra pas sur sa proposition.