Ne retournez pas ce bouquin dans tous les sens, vous ne trouverez jamais le nom de son auteur. Et vous pourrez à peine distinguer son titre, imprimé en noir sur une couverture digne d’une affiche… de film noir.

Ça tombe bien car Le Livre sans nom est un concentré de culture pop avec un serial killer surnommé The Bourbon Kid, des flics cinéphiles, un chasseur de primes sosie d’Elvis, une bombe sexuelle amnésique, des moines experts en arts martiaux, une pierre précieuse qui stoppe la rotation de la Lune… et un livre sans nom dont les lecteurs décèdent tous les uns après les autres. Mais qui est donc le responsable de ce réjouissant jeu de massacre, bourré d’humour noir à la Tarantino ?

“Nous ne savons réellement pas qui il est”, explique Marie Misandeau, éditrice chez Sonatine, qui a acheté les droits français de l’ouvrage, sorti en Grande-Bretagne en 2006. “Le buzz a commencé lorsque l’auteur a publié le premier chapitre sur Internet, grâce au site lulu.com”, poursuit-elle. “De fil en aiguille, il a attiré l’attention de l’éditeur anglais Michael O’Mara. Lui seul l’a rencontré.

” Sur la Toile, les rumeurs vont bon train. Le réalisateur de Pulp Fiction se serait-il offert un petit plaisir littéraire ? On y pense forcément lorsque certains personnages dissertent sur leurs acteurs préférés : “Plutôt De Niro ou Pacino ?”, ou vantent les mérites du film True Romance, de Tony Scott… écrit par Tarantino ! Publié dans 25 pays, courtisé par Hollywood, la plume mystère tient pour l’instant à rester dans l’ombre, même si elle dispose d’une page Facebook au nom de Bourbon Kid.

“A priori c’est plutôt un inconnu, mais le fait qu’il tienne absolument à rester anonyme sème le doute”, admet Marie Misandeau. Un second volet sortira chez nous en 2011 alors qu’un troisième vient de paraître en Grande-Bretagne. Oserez-vous plonger ?