Voile noir sur les écrans de cinéma. Le comédien Amidou est mort à l'hôpital suite à une maladie. Né Hamidou Benmassoud le 2 août 1935 à Rabat, il restera dans l'histoire du 7e art comme le premier acteur marocain à avoir brillé en Europe et à Hollywood.

Une récompense honorifique remise par Martin Scorsese

L'artiste débute sa carrière au théâtre, avec les grands noms  de l'époque. Il s'illustre notamment avec Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault dans "Les Paravents" de Jean Genet à l'Odéon en 1961. Puis il a navigué entre cinéma français et américain, travaillant avec les meilleurs. Une de ses collaboration marquante : celle avec Claude Lelouch, dont il est vite devenu une figure importante ("Un homme et une femme", "Vivre pour vivre", "Le voyou", "La belle histoire" ou encore "And now... Ladies and gentlemen").

Amidou a également joué pour John Huston ou Ridley Scott.  En 2005, le réalisateur Martin Scorsese lui avait remis un émouvant trophée d'honneur lors de la cérémonie d'ouverture du Festival de Marrakech. Plus récemment, menant sa carrière entre télé et cinéma, Amidou avait incarné le père d' "Aïcha" dans la série éponyme diffusée sur France 2 de Yamina Benguigui, l'actuelle Ministre de la Francophonie.