Incroyable découverte en Allemagne. Près de 1.500 tableaux de maîtres, dont Picasso ou Chagall, confisqués par les nazis ou vendus par des Juifs persécutés, ont été retrouvés dans un appartement d'un quartier résidentiel de Munich. Parmi les œuvres découvertes, se trouve un tableau d’Henri Matisse qui avait appartenu auparavant au collectionneur juif Paul Rosenberg, forcé d’abandonner sa collection lorsqu’il a fui Paris, écrit Focus.

Selon le journal Focus, qui affirme avoir mené une grande enquête, ces tableaux de grands maîtres du XXe siècle sont estimés à environ un milliard d’euros. Ils étaient entreposés dans l’appartement d’un octogénaire. Les tableaux avaient été découverts par la police allemande en 2011, mais cette découverte n’avait jamais été rendue publique jusqu’à l’article de l'hebdomadaire.

"De l'art dégénéré" ?

D’après Focus, le père de l’octogénaire était un célèbre collectionneur allemand, Hildebrand Gurlitt, qui avait acheté ces tableaux dans les années 1930 et 40. Ces œuvres avaient été soit confisquées par les nazis à des Juifs et revendues ensuite, soit vendues à bas prix par des Juifs en fuite. Ou encore confisquées par des agents du Troisième Reich parce que considérées comme de "l’art dégénéré" - par opposition à l’art officiel prisé par Hitler - et revendues également ensuite par les nazis.

Pendant près de cinquante ans, son fils, un solitaire sans profession, a gardé ces tableaux dans des pièces sombres de son appartement rempli de boîtes de conserve périmées et de détritus. Au fil des ans, il a vendu certains de ces tableaux et a vécu du produit de ces ventes.