Ben Affleck peut retrouver le sourire. Depuis vendredi, le web s’amuse d’une vidéo de l’acteur américain, totalement désespéré lorsqu’un journaliste lui demande, ainsi qu’à son partenaire Henry Cavill, s’ils sont au courant des premiers retours, très négatifs, de la presse au sujet de Batman v Superman. Et s’ils craignent leur impact sur les résultats du film de Zack Snyder au box-office.

Si en France, ce blockbuster à 250 millions de dollars a connu un lancement solide, sans plus, avec un peu moins de 200 000 entrées mercredi dernier, aux Etats-Unis et dans le reste du monde, c’est un triomphe. Outre-Atlantique, Batman v Superman a engrangé 166,1 millions de dollars de recettes ce week-end, record historique pour un mois de mars.

Un avenir brillant à la Marvel ?

C’est également le meilleur démarrage d’une adaptation de DC Comics, et le quatrième pour une adaptation de BD, derrière trois films Marvel, Avengers, Avengers : l’ère d’Ultron et Iron Man 3, avec respectivement 207,4 millions de dollars, 191,3 millions de dollars et 174,1 millions de dollars. Bref de quoi ravir la Warner, qui entend s’inspirer de la firme rivale en lançant toute une série de films dérivés : Justice League, Wonder Woman, Aquaman

Dans le reste du monde, Batman v Superman bénéficie d’une sortie simultanée dans 66 pays qui lui permet d’ajouter 254 millions de dollars dans son escarcelle, pour un total de 420,1 millions de dollars pour son lancement, le meilleur cette fois de toute l’histoire des comics.

De quoi donc relativiser un autre chiffre, moins reluisant : sur le site Rotten Tomatoes, qui compile les avis de la presse, le film pointe à 29% d’avis favorables. Côté spectateurs en revanche, il atteint 73% d’avis favorables. De là à dire que le public et la critique ne sont jamais d’accord…

A LIRE AUSSI 
>> 
Batman v Superman, la critique de metronews : un choc qui fait pschitt !
>> Gal Gadot est-elle Wonder Woman pour de vrai ?