On a le droit de faire la fine bouche. Mardi soir, Maurane a surpris le public de la Nouvelle Star en votant rouge après la prestation de Sophie-Tith sur Comment te dire adieu ?, de Françoise Hardy. "C'est la première fois que je n'ai pas été surprise", a expliqué la jurée belge. Tu n'y a pas apporté grand chose, voire rien du tout. (…) J'ai trouvé que c'était un peu acquis."

Une sanction presque anecdotique dans un océan de louanges, la jeune chanteuse ayant survolé la demi-finale qui a vu l'élimination de Philippe et la qualification de Florian pour la finale. Ce dernier a-t-il des chances de voler la victoire à l'ex-lutine à mèche bleue ? Dur, dur. Si Sophie-Tith reste sur la lancée de sa dernière prestation mardi, un Come Together des Beatles atomique, on voit mal comment la benjamine du programme pourrait échouer sur le fil.

Une victoire trop évidente ?

Depuis Allumez le feu, sa reprise de Johnny, très inspirée par les Brigitte, la candidate survole les primes de sa classe, de son assurance, et de son incroyable féminité, à 16 ans à peine. Comme le dit très bien l'animateur de Fun Radio et France 4 Florian Gazan sur son compte Twitter, "il y a plus de chance de voir Sophie-Tith gagner #NouvelleStar que de trouver du bœuf à l'usine Spanghero !". Vraiment ?

Pour le journaliste de RTL2 Grégory Ascher, "tout le monde voit Sophie Tith. Justement. il est temps de rappeler que Jonathan Cerrada a déjà gagné #NouvelleStar donc MÉFIANCE BORDEL!". Un vilain tacle au premier vainqueur du programme, en 2003, disparu des radars depuis. La semaine prochaine, c'est Christophe "la Tortue" Willem, lauréat de l'édition 2006, qui viendra soutenir les deux finalistes sur le prime.