Il avait longtemps dit qu'il ne voulait pas être le porte-parole de la communauté gay. Mais quand on s'appelle Sam Smith et qu'on a atteint ce niveau de notoriété, comment refuser ? Dimanche 28 février, lors de la 88e cérémonie des Oscars, le monde n'a eu d'yeux que pour le chanteur britannique lorsqu'il est venu chercher sa statuette pour la meilleure chanson originale de l'année. L'occasion était trop belle de faire passer un petit message.

Sam Smith serait le premier gay à être nominé aux oscars ? Pas tout à fait...

"J'ai lu un article de Sir Ian McKellen qui disait qu'aucun homme ouvertement gay n'avait jamais gagné d'oscar", a déclaré Sam Smith, "et si c'est le cas, je voudrais dédier ce prix à la communauté LGBT dans le monde entier." Avant d'ajouter : "Je suis ici en tant que gay et fier de l'être, et j'espère que nous pourrons tous être égaux un jour."

Or, pendant la conférence de presse qui a suivi la cérémonie, on lui a fait remarquer qu'il n'était pas le premier gay lauréat d'un oscar. En effet, il y en a eu plusieurs avant lui : Sir John Gielgud (meilleur second rôle pour Arthur en 1981), Dustin Lance Black (meilleur scénario pour Milk en 2009), Alan Ball (meilleur scénario pour American Beauty en 2000)... Sans oublier Elton John, oscar de la meilleure chanson originale en 1994 pour "'Can you fell the love tonight" , écrite pour Le Roi Lion.

Sam Smith était confus mais a réagi avec humour. Son discours a toutefois dû aller droit au cœur d'Anohni, elle aussi en lice dans cette catégorie mais absente du public. Première personne transgenre a être nominée aux oscars, elle avait décidé de boycotter la cérémonie après que sa prestation a été annulée, en raison d'un manque de temps lui a-t-on dit, alors que Dave Grohl a eu droit à un tour de chant.

A VOIR AUSSI
>> Anohni, première transgenre nominée aux Oscars, boycottera la cérémonie
>> Oscars 2016 : le sacre de DiCaprio, la furie "Mad Max", découvrez le palmarès